AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

« Une route champêtre. » | Solo. | Terminée.
avatar
Messages : 55
Points : 88

Lun 26 Juin 2017 - 23:29

Voici donc la Route Un. Calme, paisible. Quelques personnes sont encore entrain de passer, mais peu. Il est plutôt tard pour rejoindre Gavotte Ville après tout. Sauf pour moi, visiblement. Une fois à quelques mètres de la ville, je sortais la Pokéball de Kyenn et le libérais. A peine sorti, le voilà qui grimpe à nouveau sur moi, poussant des feulements plaintifs.

« Je sais. Je suis désolé, c'est fini. On est dehors. Ne t'éloigne pas trop. »

Au grondement qu'il m'offre, je devine qu'il n'a pas l'intention de me quitter d'un pouce. Je vais devoir supporter son poids, en plus de celui de mon sac, sur mon dos. Ce n'est pas réellement un problème. Je suis le sentier battu, sans doute par de nombreuses personnes avant moi. En tout cas, la végétation est abondante. J'aperçois plusieurs buissons à baies sur le chemin, dont des Ceriz... Kyenn adore les baies épicées.

« Regarde, Kyenn. Des Ceriz sont là. Tu en veux ? »

La proposition a l'air de le tenter. Je le sens hésiter avant qu'il ne saute au sol pour aller voir dans le buisson, reniflant avec prudence les environs. J'en profite pour m'asseoir non loin, le surveillant. Sait-on jamais si quelque chose arrive... Comme un Pokémon jaloux qu'on lui vole sa nourriture. Mais ne voyant rien, je décide de sortir mon carnet à dessin et commence à faire une ébauche du lieu, mais surtout de Kyenn avec les pattes rouges de Ceriz. Il est drôle avec.
« Une route champêtre. » | Solo.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 55
Points : 88

Mar 27 Juin 2017 - 14:08

Alors que je dessinais, une petite branche me tomba dessus. Puis de nombreuses feuilles. Cela arrive sans doute régulièrement, mais en levant la tête, je ne constatais rien qui permettait à ces feuilles de tomber. Il n'y avait qu'une douce brise passant, même pas assez pour que mon papier s'envole. Kyenn n'avait pas l'air de s'en soucier, jouant désormais avec un petit Chenipan curieux qui prit bien vite la fuite sous les coups de patte de mon compagnon. Les feuilles recommencèrent à tomber. Mais cette fois, quand je levais la tête, je reçus non pas une branche, mais un Pokémon couvert de fourrure grise. Je n'eus pas le temps de bouger que nos têtes se cognaient déjà ensemble. Il laissa échapper un petit cri, tombant non loin de moi pendant que je me frottais le front pour me soulager de la douleur de l'impact. Kyenn bondit sur ses pattes et fila menacer le petit être gris qui se cacha sous ses oreilles.

« Kyenn, sage. Il doit souffrir. »

Avec un grondement, mon petit m'obéit et se réfugia à mes côtés, bombant son torse. J'ignorais son attitude défensive et vins soulever le petit Pokémon qui se débattit aussitôt en piaillant.

« Sage... Je ne vais rien te faire. Où souffres-tu ? »

A l'entente de ma voix calme et lente, il se calma, mais je le sentais toujours tendu. Je le déposais sur mes genoux alors que Kyenn feulait à l'injustice, ce que j'ignorais à nouveau. Sa présence mettait d'ailleurs l'être gris mal à l'aise, et il se cacha de nouveau sous ses oreilles.

« Kyenn, sage, j'ai dit. Ne l'effraie pas. »

Il feula doucement de nouveau avant d'aller se cacher dans mon dos, l'air dépité. Sans doute était-il jaloux, mais je ne voulais pas risquer de laisser un Pokémon blessé derrière moi.

« C'est fini. Il est caché. Il ne va pas te faire souffrir. D'accord ? »

Le Pokémon leva ses yeux vers moi, regarda autour avant de me laisser voir sa tête qu'il frottait doucement. Je posais ma main dessus pour écarter ses poils et, à mon grand soulagement, ne vit aucune trace de sang.

« C'est bon. Tu n'as pas à t'inquiéter. Tu ne saignes pas. »

Je lui caressais un peu la tête et fouillais dans mon sac pour trouver un petit bonbon dont j'enlevais le papier et lui donnait.

« Tiens. C'est en excuse. »

Les yeux soudainement brillants, il attrapa sans tarder la friandise et la dévora, l'air heureux. Il poussa un petit cri de contentement et vint se percher sur ma tête, ce qui fit gronder Kyenn qui nous surveillait depuis mon dos.

« Tu veux venir avec nous ? On va aller parler aux gens du Centre, voir si tu ne souffres de rien. »

Il répondit par un autre cri joyeux, bien perché sur ma tête, sans avoir l'air de craindre Kyenn davantage. Je rangeais mon carnet à dessin et regardais mon compagnon qui me fixait, l'air de me demander quelque chose.

« On ira trouver un cours d'eau pour te nettoyer, et ensuite, tu iras sur mon dos. »

Il semblait bougonner un peu, mais quand je me levais pour me mettre en route avec le petit Pokémon gris perché sur ma tête, Kyenn marchait fièrement à mes côtés, le torse bombé, prêt à repousser les éventuels envahisseurs. Gavotte-ville ne devrait pas être si loin, désormais... La nuit tombe, je vais devoir me dépêcher.
« Une route champêtre. » | Solo.
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Un soupir vient souvent d'un souvenir ... [solo, terminé]
» Un anniversaire, une nostalgie [Solo] [Terminé]
» Enfin une issue [SOLO] (terminé)
» Série de meurtre en Mavreah [Rp solo terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Stories :: Capella :: Routes :: Route 1-
Sauter vers: