AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Elisabeth Rivers - Edea (Terminée)
avatar
Messages : 3
Points : 57
Age : 21

Lun 2 Jan 2017 - 17:14

photodupersonnage
Dossier n° 000511728 - « ... quoi ? »
Elisabeth Rivers
spritedupersonnage• Sexe : Femme
• Age : 19 ans
• Taille & poids : 1m66 et 64 kg
• Région d'origine : Kalos
• Métier : Recrue chez les rangers. Aide parfois chez le casse-croûte familial et Bédéiste.
Honey le Teddiursa
spritedupokémon• Sexe : Mâle
• Région d'obtention : Kalos
• Nature : Docile
• A noter : Honey n’a pas grand chose d’un combattant à première vue. Peureux, timide face aux inconnus et très peu enclin à s’éloigner un tant soit peu de sa maîtresse, ce jeune pokémon est particulièrement craintif et pleurnichard, bien qu’il défendra Elisabeth au péril de sa vie si besoin est. Par contre, lorsqu’il se sent en sécurité, c’est un pokémon très facile à vivre, calme et facilement de bonne humeur. Il passe le plus clair de son temps dans les bras de sa maîtresse ou accroché à ses épaules.
Description mentale
Elisabeth est quelqu’un de clairement peu habituée à intéragir avec ces drôles de créatures qu’on appelle “les gens”. Un air ennuyé et maussade semble lui avoir été greffé sur le visage, si bien qu’elle peut très facilement passer pour désinteressée voire impolie pour quiconque ayant eu l’étrange idée d’entamer la conversation avec elle. Honnêtement, ce n’est pas comme si elle faisait des efforts pour modifier cette impression. Son niveau de politesse est bien souvent maintenu au minimum, tout comme son flot de parole. Elle n’a toutefois pas le réflexe de taire ce qu’elle pense, même si ça peut paraître déplacé. De ce fait, elle apparaît souvent comme apathique et irrespectueuse, mais il s’agit majoritairement de maladresse et… oui, d’un désinterêt pour cette activité en général. Ce n’est pas une personne qui veut malfaire ou déplaire, c’est juste que le bavardage n’est pas exactement son fort et que les inconnus la rendent plus mal-à-l’aise qu’elle ne voudrait l’admettre. Qui sait, avec un peu d’effort, il n’est peut-être pas si difficile de briser sa carapace. Attention juste à respecter son espace privé, autant physiquement que mentalement. Elle tend à devenir agressive lorsque les choses ne vont pas comme elles le devraient.

D’un autre côté, si ses talents pour intéragir avec les autres lui font défaut, on ne peut pas demander plus travaillant. Elisabeth ne rechignera jamais devant une tâche, aussi ardue puisse-t-elle sembler, et semble être infatigable. Elle a accumulé nombreuses tâches ménagères depuis son plus jeune âge pour venir en aide à ses grands-parents vieillissants, pour ensuite ajouter son travail au casse-croûte, son investissement grandissant pour les bande-dessinées et, finalement, sa formation de ranger. Aujourd’hui, c’est à croire que plus rien ne l’arrête. Il faut dire que ses passe-temps, hors travail sont aussi très limités, le dessin étant une des rares choses qui soient arrivées à l’intéresser à long terme. La modestie ne lui manque pas non plus, elle déteste se retrouver sous les projecteurs et les louanges la rendent mal-à-l’aise (la raison principale pour laquelle elle publie ses bandes-dessinées sous un pseudonyme). Ironiquement, les critiques négatives peuvent aussi avoir du mal à passer...

Comme nombre de dresseurs, Elisabeth porte une très grande attention à son pokémon (heureusement, parce que la bestiole n’en demande pas moins), si bien qu’il peut être surprenant d’apprendre qu’elle possède un intérêt plutôt limité pour ces créatures si l’on compare à la moyenne. Peut-être est-ce que parce que Honey est particulièrement dépendant, mais elle n’apprécie pas vraiment l’idée de souvent devoir compter sur autre chose qu’elle-même. Elle est toutefois très sensible aux créatures qui peuvent avoir besoin d’aide et aux pokémons qu’elle considère mignons. Autant dire qu’elle pensait plus aux pokémons qui risquaient de se mettre en danger qu’à autre chose lorsque la demoiselle s’est inscrite chez les rangers.
Histoire
Lorsque la mère d’Elizabeth découvrit qu’elle était enceinte, ce fut un gros choc.

Pas le bon type de choc malheureusement. Ling et Jayson Rivers formaient le genre de couple qui n’avait pas vraiment de place pour un enfant. En effet, ils étaient tout d’eux de grands passionnés de voyage et d’exploration, et leur vie depuis leur rencontre se déroulait majoritairement sur les routes, d’expéditions avec un simple sac-à-dos vers l’inconnu aux croisières touristiques lorsque c’était possible, autrement dit ils n’avaient pas le meilleur rythme de vie pour élever un enfant. Et il ne s’agissait pas vraiment d’un sacrifice qu’ils avaient envie de faire après réflexion. Néanmoins, ils décident de se placer pour une ou deux années afin de s’occuper du bébé à naître pour ensuite repartir de nouveau.

Elisabeth, encore toute jeune, se retrouva ainsi un peu balancée chez ses grands-parents paternels. Il n’y avait toutefois pas vraiment de quoi se plaindre, le couple âgé se fit un plaisir de s’occuper du bambin et la jeune fille ne manqua de rien si ce n’était la présence de ses géniteurs. Mais bon, quelques cadeaux et courtes visites de temps en temps faisaient l’affaire, non ? Enfin, même ça ne dura pas trop longtemps. Eli avait à peine sept ans lorsqu’un accident survenu en mer. Le bateau qui transportait ses parents en direction de Johto pour un énième séjour coula, entraînant avec lui une partie du personnel et des voyageurs, dont les Rivers. La jeune fille pleura beaucoup avant de réaliser que cela ne changeait pas grand-chose et la vie reprit bien vite son cours.

Jeune, Eli ne sortait pas beaucoup de la maison et passait pas mal de temps devant la télévision puis à dessiner. Ses grands-parents vous diraient qu’elle a toujours eu l’esprit créatif cette petite, toujours à faire des tours avec sa nourriture et à personnaliser ses jouets. À l’aube de l’adolescence, elle se mit à sortir beaucoup plus, mais généralement pour explorer dans son coin ou simplement se détendre en toute solitude.

Son aide fut aussi rapidement la bienvenue dans la maison. Ses tuteurs vieillissants avaient parfois du mal à s’occuper de toutes les tâches ménagères, ce qui l’encouragea à participer tôt mais elle ne se plaint jamais, voyant ça comme parfaitement normal de faire sa part vu la situation. La cuisine devient même assez vite son royaume et la demoiselle se transforma en véritable petit chef avec le temps et la pratique..

Lors de ses quatorze ans, un éditeur lança un concours pour de jeunes artistes en herbe intéressés par la bande-dessinée. Le vainqueur recevrait une petite somme d’argent et aurait la chance de voir son travail sur les étagères. D’abord peu motivée malgré le fait qu’elle avait commencé à dessiner quelques planches au hasard, Elisabeth fut convaincue parce sa grand-mère de quand même participer. Qu’y avait-il à perdre après tout, ce serait peut-être une occasion d’apprendre quelques trucs.

Au final, non sans surprise, la demoiselle remporta la première place. De son point de vue, il n’y avait pas trop de compétition et les juges l’ont sans doute choisie pour ses dessins uniquement, parce que l’histoire laissait pas mal à désirer. Elle demanda à pouvoir retravailler sur son œuvre avec qu’il ne soit publié. Au final, la bande-dessinée sortie un peu moins d’une année plus tard sous le pseudonyme « Edea ». Voyant une ouverture, Eli continua un projet personnel qui fut à son tour publié l’année d’après. Maintenant à 16 ans, elle prit une pause et trouva un petit boulot à temps partiel dans une boulangerie. Néanmoins, cela ne l’empêcha pas de se remettre au dessin dans son temps libre.

Durant cette même année arriva une petite créature qui chamboula un peu sa vie. Apparemment, la voisine d’une amie de grand-maman s’était retrouvée avec un petit Teddiursa dont elle ne pouvait malheureusement pas s’occuper, ou quelque chose comme ça, du coup il fallait trouver quelqu’un pour l’élever. Ledit Teddiursa se retrouva donc à la maison en attente de trouver un maître, supposément pour quelque temps seulement. Problème, la petite bestiole avait un intense besoin d’attention. Vous devriez pouvoir deviner comment ça s’est passé à partir de là. Après quelques jours seulement, avant d’avoir trouvé un nouveau maître potentiel, l’ourson ne voulait plus décrocher de l’adolescente. Ainsi donc, Elisabeth se retrouva avec son premier Pokémon. Yay.

17 ans. La petite famille décida de changer un peu leur rythme de vie. Les choses allaient et venaient doucement, mais sans trop d’excitation. La famille prit donc ses économies et, après un peu de recherche, son intérêt se porta sur cette région toute jeune et pleine de promesses qui s’appelait Capella. Là-bas, les aînés prirent ce qui leur restait pour ouvrir un petit casse-croûte histoire d’ajouter un peu d’action dans le quotidien et de donner un emploi tout trouvé à la jeune demoiselle le temps qu’ils se placent. Les choses furent un peu compliqués au début, mais finirent par décoller. Aujourd’hui, le petit resto se tient bien avec quelques employés et une clientèle fidèle.

De son côté, Elisabeth fut recrutée par les rangers de la région, se disant que ça pouvait être une expérience intéressante et que cela pourrait toujours lui donner de l’inspiration pour ses travaux. Après tout, on lui avait promis de l’action à régler des problèmes impliquant des Pokémons sauvages, ça s’annonçait intéressant.

Œuvres publiées (sous le pseudonyme « Edea »)
Defender – Terminé – Aventure/Mystère
Résumé : De son point de vue, Mason n’est rien de plus qu’un adolescent ordinaire, vivant sa vie au jour le jour sans se préoccupé de ce qui ne le concerne pas directement. Il ne retrouve toutefois embarqué dans une aventure folle lorsqu’il se met à recevoir des messages anonymes prédisant des événements horribles se déroulant autour de lui.
Commentaires : Il s’agit de l’œuvre qui a été publiée pour le concours. Il s’agit d’une histoire somme toute assez basique et qui n’a pas fait trop de vague, mais qui a quand même été appréciée par quelques personnes. Elisabeth n’en est pas particulièrement, mais elle se rappelle qu’il faut toujours commencer quelque part.

Journey
– Terminé – Nonfiction
Résumé : Cette bande-dessinée est principalement un recueil de paysages mettant bien plus en avant les talents en dessin de l’auteure qu’une quelconque trame scénaristique. De forêts luxuriantes aux déserts infinis en passant par des montagnes enneigées, cette œuvre permet de voyager de paysages en paysages simplement en tournant les pages.
Commentaires : Elisabeth a utilisé les nombreuses photos de voyage de ses parents comme inspiration. Beaucoup de dessins peuvent fortement rappeler des lieux relativement connus, mais beaucoup paraissent inédits. Cette bande-dessinée s’est un peu plus faite remarquer, et il est possible d’en entendre parler encore aujourd’hui dans le milieu. L’auteure travaille sur un deuxième volet de temps en temps.

Cake Castle – Terminé – Humour
Résumé : Dans la région où se déroule l’histoire, l’industrie de la pâtisserie est presque monopolisée par une gigantesque compagnie qui ne laisse aucun répit pour les petites succursales qui peinent à survivre. Notre héroïne rêve depuis des années de rejoindre ce véritable empire sucré. Malheureusement, elle est froidement rejetée, ne lui laissant comme seule option de se faire engager par une petite boulangerie. Arrivera-t-elle à sauver le magasin ou sa détermination naïve rencontrera l’échec ?
De nombreuses recettes simples à faire à la maison sont présentées au cours de l'histoire.

Commentaires : Œuvre bien accueillie lors d’une période où la majorité des BDs suivaient une trame similaire, Cake Castle a réussi à ramener des fans avec son humour décalé, ses personnages attachants et la nourriture alléchante qui y est présentée. Certains y voient aussi une critique des compagnies, bien que ce ne soit pas spécialement abordé. Vu le ton gai et blagueur, Elisabeth n’arrive pas à s’empêcher d’en être gênée tout en en étant fière pour son succès. Première œuvre sortie après son arrivée à Capella.

Umiko – En cours –  Mystère/Horreur – déconseillé aux moins de 13 ans.
Résumé : Umiko est la fille d’un célèbre couple qui s’occupe de tout problème inexpliquable et/ou causé par un pokémon de type spectre. Délaissée depuis sa tendre enfance pendant que ses parents pratiquent cette activité dangereuse, elle se retrouve à prendre le flambeau lorsque ces derniers disparaissent soudainement un beau jour. Accompagnée par son fidèle Evoli, Umiko devra passer de mystère en mystère si elle veut avoir une chance de retrouver ses parents.
Commentaires : Présentement la série la plus longue d’Elisabeth, c’est aussi sa plus populaire et est assez bien connue. Malgré sa trame scénaristique qui peut paraître simpliste à première vue, Umiko se concentre principalement sur les différents mystères que doit résoudre le personnage principal (et les lecteurs), les personnages eux-mêmes et l’ambiance.  


Cake Castle II – En cours – Humour
Résumé : Un deuxième volet de Cake Castle suivant les aventures d’un groupe d’amis bien décidé à sauver leur école pokémon au bord de la faillite en se démarquant lors d’une fête où ils tiendront un stand de pâtisseries. Malheureusement, aucun d’entre eux ne s’y connait vraiment en la matière. De la pagaille s’en suit évidemment.
Commentaires : Très récente, il s’agit d’une suite à CC qui n’a aucun lien direct avec son prédécesseur. Le principe est le même : De l’humour, des jolies couleurs, des gâteaux appétissants, des recettes et des personnages attachants. Apparemment, les fans en sont satisfaits pour le moment.




Parrainage:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 334
Points : 443
Age : 22
Métier : Dieu.

Mar 3 Jan 2017 - 0:21

Bonjour,

Nous validons votre dossier.

Voici votre carte, personnalisable à l'envie :


N'oubliez pas de recenser votre avatar, et de rédiger votre fiche.

Nous vous souhaitons la bienvenue à Capella.
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elisabeth d'Alençon - mon histoire appartient à Dieu mais je tenterai de la raconter aux hommes[terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Stories :: Gestion du personnage :: Présentations :: Terminées-
Sauter vers: