AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

"Aéroport." | Solo | Terminé.
avatar
Messages : 27
Points : 103
Age : 21
Métier : Vagabond

Mer 28 Juin 2017 - 14:48



Episode 1 : Aéroport
Saison 1

Me voici à Capella. Enfin presque.
Pour l'instant je suis encore dans l'aéroport.
Je regarde autour de moi, et ne vois qu’une masse informe de corps humains, afférés à récupérer leurs affaires, chacun dans son monde.
Je me tends lorsque je sens quelqu’un me frôler et me mords la lèvre pour rester calme.
Bon, c’est toujours mieux que l’avion.
Voyager dans une boîte de conserve, à plusieurs kilomètres du sol, ce n’est vraiment pas fait pour moi.
On me bouscule, et je me demande alors ce qui est le moins désagréable entre l’avion et les gens.
Bref.
Je soupire, puis m’empresse de récupérer ce qui constitue mon monde à moi.
Mon sac de voyage.
Je le retire du tapis roulant et le regarde avec un peu de pitié, comme si j’observais un pauvre petit animal blessé.
Oui, c’est ça. Mon monde pourrait inspirer la pitié aux autres.
Mais moi il me convient.
Après tout, être continuellement sur les routes avec mes quelques affaires, Emily… Et c’est tout.
Libre.
Pas de compte à rendre, pas d’objec-…
Bon. Si, un objectif.
Mais après avoir passé deux ans à vagabonder de région en région, j’ai fini par prendre un peu de recul.
Je ne sais plus vraiment si je voyage pour eux ou pour moi.

Je secoue la tête. Ce n’est pas le moment de penser à ça, je suis encore dans l’aéroport et si les gens autour de moi ne font que m’étouffer, la douane, elle, peut encore me poser problème.
Sac sur le dos, je me dirige vers la file vivante, me glissant derrière un homme quelconque.
Je sens alors quelque chose remuer sur mon épaule.

« Emily, ça y est, tu es enfin réveillée ? »

Elle me répond de sa petite voix que j’ai fini par trouver adorable. Eh oui, la moindre petite chose peut vous attendrir, avec le temps.
La file avance tranquillement, et je me rapproche petit à petit de la sortie.
Et des derniers contrôles de douane.
J’arrive au niveau d’un de ceux-ci, qui me regarde alors d’un air désabusé, ennuyé.

« Pokémons, s’il vous plaît ? »

Sa voix me semble encore plus lasse que l’expression peinte sur son visage.
Je prends la petite pokéball se trouvant dans ma poche et lui tends, puis pose Emily sur ma main.
Celle-ci se ramollit, se confondant avec un mouchoir de soie. Je sais qu’elle déteste être attrapée par quelqu’un d’autre.
C’est le cas de tous les Pokémons attachés à leur Humain, je suppose.
Le douanier l’attrape lentement, comme s’il avait peur qu’elle s’évapore, se déchire entre ses doigts.
Je souris.

« Emily, c’est une Polichombr de… Bientôt trois ans, provenant d’Hoenn »

Il rentre quelques données qui ne m’intéressent pas le moins du monde, puis me rend Emily qui se réfugie sur mon épaule, et la pokéball.

« C’est tout ? »

Je le regarde dans les yeux, essayant d’accrocher un sourire sur mes lèvres. Je ne mens pas, mais je déteste toute forme de contrôle officiel, surtout en zone internationale.

« Oui… Monsieur. »

Il note une dernière chose, puis me regarde et m’invite à continuer mon chemin.
Bon, c’est déjà ça de fait, plus que le contrôle des bagages, et je serai enfin dehors, séparé de tous ces gens dont l’odeur corporelle mélangée me donne la nausée. Sueur, parfum, enfant braillard…
Je soupire encore une fois. Ça m’arrive souvent.
Emily dodeline sur mon épaule, s’amusant à se laisser glisser puis remonter.
On s’amuse comme on peut ma pauvre, pas vrai ?

Je jette un coup d’œil devant moi et le nombre de personnes devant encore passer me déprime un peu.
Le temps passe lentement alors que j’avance petit à petit, derrière mon Monsieur Tout Le Monde favori, puis la file se recoupe avant avec celle d’à côté, nous permettant de poser nos affaires sur le tapis roulant final avant la liberté tant espérée.
Emily se glisse doucement dans la poche avant de mon costume blanc, laissant dépasser uniquement sa petite corne.

«Poliiiiiiiii… »

« Je sais Emily… Moi aussi j’en ai marre… Ne t’en fais pas, nous sommes bientôt à la sortie. Enfin. »

Je la vois sortir sa tête et me jeter un coup d’œil accusateur.
La file avance rapidement, les douaniers s’occupant du contrôle étant efficaces, ou alors il n’y a simplement aucun problème, ce qui revient finalement au même.
Je regarde ma compagnon et lui souris.
Nous sommes bientôt arrivés à destination.

©City pub

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 27
Points : 103
Age : 21
Métier : Vagabond

Jeu 29 Juin 2017 - 20:37



Episode 1 : Aéroport
Saison 1

La file avance petit à petit, la foule se disperse, j’aperçois de mieux en mieux la sortie.
Je sens même un semblant de courant d’air se frayer jusqu’à moi.
Naviguant entre les centaines de corps se dirigeant vers la sortie, je me rapproche de cet endroit tant désiré : Les portes.
Puis je sors enfin, tout ça sans encombre, et un délicieux coup de vent m’accueille, la masse humaine s’éparpillant finalement.
Je respire. Libre.
C’est officiel. Cette fois, je suis vraiment à Capella.
Bienvenue à Symphonis, Ezhyo.

Je regarde autour de moi, cherche à repérer un plan quelconque.
J’aimerai au moins trouver un endroit où me reposer pour ce soir, avant de commencer mes recherches demain matin.
Emily volette à côté de moi, profitant de sa liberté retrouvée alors que je me pose sur un banc pour souffler un peu.
Et réfléchir.

Au début de mon escapade, je cherchais le meurtrier de ma famille, avec pour seul objectif la vengeance pure et simple.
C’est tout ce qu’il me restait à faire, selon moi. C’était mon seul but, ma seule raison de continuer à avancer.
Mais plus le temps passait, plus je perdais de vue cet objectif.
Certes, je le cherche toujours la Lame, cet homme responsable d’un nombre de meurtres dépassant l’entendement.
Mais…
Je ne sais plus si c’est vraiment pour me venger. Je ne sais plus vraiment pourquoi je continue à avancer, en fait.
Je pense que c’est parce que sinon je ne saurai pas quoi faire.
Je préfère continuer à vagabonder de région en région, quitte à poursuivre un objectif factice, pour me donner bonne conscience.
Après tout, que ferai-je si jamais je devais me retrouver devant cet homme dangereux, impitoyable, puissant, craint de tous ?
Je ne sais pas si j’ai vraiment de le retrouver.

Je soupire. Il faut que j’arrête de penser à ça, ce n’est pas le moment de céder à la fatigue.
Je me relève, caressant doucement Emily qui s’est assoupie sur mon épaule.
J’aperçois enfin un plan, à côté du parking des taxis et y apprend que l’un des centres pokémon les plus proches se trouve à quelques rues d’ici. Mais la fréquentation de celui-ci risque d’être énorme, comme il situé près de l’aéroport et du cœur de la ville.
Et Arceus sait que je n’aime pas les endroits bondés.
Je décide donc de me rendre vers ce qui semble être un square légèrement à l’écart du centre-ville.

Sac sur l’épaule, je m’éloigne - enfin - de cet aéroport.
©City pub

Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Un soupir vient souvent d'un souvenir ... [solo, terminé]
» Un anniversaire, une nostalgie [Solo] [Terminé]
» Enfin une issue [SOLO] (terminé)
» Série de meurtre en Mavreah [Rp solo terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Stories :: Capella :: Villes & Villages :: Symphonis :: Centre-ville-
Sauter vers: