AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

« Un départ difficile. » | Solo. | Terminé.
avatar
Messages : 55
Points : 88

Lun 26 Juin 2017 - 19:24

Descendre du bateau fut difficile. Les gens se bousculent, certains trébuchent, chacun essaye de partir au plus vite, que ce soit pour se changer de l'air marin ou parce qu'ils sont arrivés à bon port. Les Pokémon doivent être remis dans leur Pokéball pour éviter de les perdre, vérifier ses valises, tenter de ne pas paniquer en se noyant de la masse... Je n'ai pas aimé descendre de ce bateau. C'était épuisant. Et après, on nous met en queue pour vérifier nos papiers, si tout est en règle, si nous avons bien déclaré tous nos Pokémon...

« A l'aide ! Mon Pokémon a disparu ! »

Et voilà que la queue est bloquée le temps que des gendarmes aillent à la poursuite d'un éventuel kidnappeur... Tout cela me fait peur. Je touche sans cesse la Pokéball de Kyenn, attachée sur mon torse pour éviter de la perdre. J'ai peur de le perdre, justement. Même si un Lixy, ce n'est pas si rare, Nounou m'a dit de faire attention aux éventuels voleurs. Il a parlé de la Team Galaxy qui avait autrefois sévit à Sinnoh, de la Team Rocket qui avait envahi et failli prendre le contrôle de Kanto... Ne sait-on jamais si Capella avait son lot d'organisation malfaisante. Voilà que la file reprend. Je suis en fin, je ne voulais pas descendre au milieu de la masse.

« Papiers, s'il vous plaît. »

L'homme face à moi a réellement l'air épuisé. Je lui montre tout ce qu'il veut voir, mais au moment de passer, il s'intéresse curieusement à mon pull.

« Qu'est-ce que vous cachez en dessous de votre pull, monsieur ? »

Il pointe mon torse, juste au bon endroit. Je sors la Pokéball de Kyenn et lui montre, sans avoir l'intention de lui donner.

« Il s'agit de Kyenn. Un Lixy. Il est déclaré ici. »

Il fronce les sourcils quand je parle. C'est normal, j'imagine. Personne n'a pas l'habitude de quelqu'un qui a le visage fixé dans la pierre. Aucune réaction visible. Et puis, je parle lentement devant lui, en articulant chaque mot. Son expression change à nouveau. Il lit soigneusement les papiers.

« Je peux le voir ? »

Avec une pression, je fais sortir mon ami qui me saute directement dessus, m'escaladant pour me percher sur mes épaules et feuler en voyant l'officier qui me dévisageait. Il tremble à peine, mais à sentir ses griffes profondément plantées dans mon pull, et un peu dans ma peau, je devine qu'il est perturbé. Trop d'odeurs, trop de choses qui se passent d'un coup... Il est encore désorienté du voyage. Il hait le bateau.

« Voilà. C'est Kyenn. Il est un peu protecteur. »

Ces maudits mots en P. Je le prononce à peine et avec une difficulté visible. Ou plutôt, qui s'entend. L'homme m'offre alors un sourire que je devine compatissant, ou remplit de pitié. Je ne sais pas trop pourquoi.

« Ah, je suis désolé, monsieur. Ce n'est rien, vous pouvez passer. J'espère que vous aurez un agréable séjour à Capella ! »

Sa voix s'est faite plus douce, son ton plus lent, et il tente d'être le plus avenant possible. Il a également beaucoup articulé, comme si je ne comprenais pas ce qu'il disait avant. Pourtant, je n'ai pas de soucis à ce niveau...

« Merci. »

Je passe ainsi la première barrière de sécurité de Capella. Il va cependant falloir que je me fasse recenser en temps qu'habitant... Et calmer Kyenn qui feule à la moindre personne qui ose me regarder.
« Un départ difficile. » | Solo.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 55
Points : 88

Lun 26 Juin 2017 - 20:54

Je crois que je me perdis une ou deux fois avant de trouver le bureau pour les recensements. Tout ça parce qu'un Lixy trop stressé se mettait soudainement à courir dans une direction aléatoire, poursuivant une quelconque chimère. Je finis par le remettre dans sa Pokéball en lui promettant de le ressortir une fois que les problèmes seront terminés. Et je crois que pour une fois, il ne m'en tiendra pas rigueur. Mais maintenant, me voilà perdu dans la première ville de Capella. Il ne me reste qu'à errer en espérant trouver mon chemin ou demander à quelqu'un qui accepterait de me guider. Mais parler à des gens n'est pas ce que je veux. Je ne pourrais pas toujours me reposer sur les autres si jamais je décide de voyager. Je souffle, et me mets en route.

Quinze minutes. C'est environ le temps que me pris ma période de repérage. J'aurais sans doute pris moins de temps si jamais je n'étais pas tombé sur un Chacripan miaulant dans une ruelle. Ce son était si triste que je me suis arrêté et j'en ai cherché l'origine. Il y avait un petit Pokémon, caché entre deux poubelles, tremblant dans l'ombre. Il semblait être effrayé et appartenir à quelqu'un. Il avait un petit ruban autour du cou. Le récupérer n'a pas été facile, il m'a griffé et mordu avant d'accepter que je le prenne dans mes bras. Et puis, bientôt, je tombais sur un autre Pokémon égaré, un Ponchiot cette fois. Lui aussi avait un ruban autour du cou et semblait connaître le Chacripan qui tremblait dans mes bras.

J'ai beaucoup marché, portant les deux égarés avant que qu'un homme accompagné de deux enfants ne vienne vers moi. Les Pokémon étaient à ses enfants, et étant déboussolés du voyage, ils s'étaient perdus dans la ville. C'était évident. L'homme voulu me dédommager avec un peu d'argent, mais je le refusait d'un signe de tête. Je n'en ai pas besoin.

« Est-ce que vous savez où est le centre d'enregistrement... ? »

Grâce à lui, j'y parvins sans autres embûches. La structure était plutôt gigantesque, et la queue ne semblait pas se tarir. Il y avait là des jeunes de mon âge, mais également des personnes plus vieilles, même si c'était majoritairement dans ma tranche d'âge. Et voilà que je dus à nouveau faire la queue pendant un long moment, jusqu'à parvenir devant le bureau d'une dame qui semblait elle aussi épuisée. Je n'aimerai pas être à sa place.

« Bonjour ! Êtes-vous dresseur ou coordinateur ? »

Je cligne des yeux lentement, signe de surprise chez moi. Pourquoi cette question ?

« Ni l'un ni l'autre... Pourquoi ? »

A son tour d'être surprise. Sauf qu'elle, ses émotions se montrent bien sur son visage.

« Alors pourquoi être vous ici ? »
« Il n'y a que les dresseurs et les coordinateurs qui doivent se faire recenser... ? »
« Ici, oui, sauf si vous comptez vivre à Bourg-Prélude.
Dans ce cas, c'est ma collège qu'il faut aller voir. »
« Je ne veux pas y vivre, non... Désolé, je ne savais pas. »

J'essaye d'avoir l'air désolé par un petit plissement des yeux, mais elle n'a pas l'air de le comprendre. Et puis, mon ton est resté le même. Elle me répond cependant par un sourire.

« Ne vous en faites pas. Quand vous arriverez à la ville où vous voulez vivre, vous n'aurez
qu'à aller chercher la mairie pour vous faire enregistrer. Bon séjour à Capella ! »

J'inclinais la tête en remerciement et pus enfin sortir de cet endroit bien trop bondé à mon goût. Un soupir m'échappa, j'avais perdu du temps. Nous étions déjà en pleine après-midi, et je ne souhaitais pas m'attarder dans cette ville. Après tout, tous les hôtels devaient déjà être bondés maintenant. Autant se diriger au plus vite vers la prochaine ville. Je sortis mon plan pour regarder la route. Je devrais y arriver au soir... A « Gavotte Ville ».
« Un départ difficile. » | Solo.
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Un soupir vient souvent d'un souvenir ... [solo, terminé]
» Un anniversaire, une nostalgie [Solo] [Terminé]
» Série de meurtre en Mavreah [Rp solo terminée]
» [Quête] A voleur, voleur et demi - Solo - [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Stories :: Capella :: Villes & Villages :: Bourg-Prélude-
Sauter vers: