AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Pour l'amour de l'argent [PV : Vocruen F. Hohenhart]
avatar
Messages : 35
Points : 95
Age : 25
Métier : Voleuse

Dim 15 Jan 2017 - 11:34

Une mission venait d'être terminée, Mélina avait fait du bon boulot pour cette fois comme toujours. Son Lucario à ses côtés, elle se reposait sur le bord de la route, malgré la pollution qui rendait l'atmosphère un peu incommodante à respirer. Elle était venue en secours à une dame âgée qui avait perdu son sac dans une tanière de Tadmorv, elle avait dû tous les capturer afin de pouvoir le récupérer et redonner le sac à la personne, en ayant au passage fouillé son portefeuille pour voir si elle gardait un peu d'argent. Ce n'était pas très glorieux mais la Team Rocket favorisait l'argent plus que tout, alors c'était ça ou se trouver un vrai travail. Ranger ne payait pas beaucoup, il n'y avait que Rocket pour lui donner une sorte de salaire, bien qu'en tant que sbire elle n'avait pas énormément de revenus. c'était pour ça que tant qu'elle le pouvait elle volait des pokémon ou directement de l'argent afin de pouvoir beurrer ses épinards.

Elle avait terminé sa mission, mais n'avait pas envie de rentrer tout de suite, une petite pause s'imposait. Lucario lui était en pleine forme, il avait à peine sué dans son combat, ce qui n'était pas surprenant. Il avait toujours une pêche d'enfer et c'était ça qui le différenciait des pokémon plus faiblards. Même si leur coopération était toujours au premier niveau, il avait largement assez de bonnes capacités pour se débrouiller face à n'importe quel pokémon même d'un type qui lui était avantagé. Ainsi elle se posa sur un rocher en soufflant un peu, épuisée par tant de captures consécutives, observant les passants marcher devant elle sans leur accorder grande importance. Il n'y avait pas de planque Rocket à cet endroit, mais ça ne l'empêchait pas d'établir un petit campement si elle devait en trouver l'utilité dans l'urgence. Pour le moment se reposer était la première priorité, ensuite il faudrait regagner la base Ranger de l'autre côté de Symphonis, à moins que quelque chose la retienne.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 157
Points : 964
Age : 22
Métier : Dresseur.

Lun 16 Jan 2017 - 13:49

LIVRE 1 - CHAPITRE N°9
« Pour l'amour de l'argent »
Vocruen F. Hohenhart & Mélina Lane
Voilà que Vocruen se baladait. Un petit moment de solitude, dont il avait besoin. Il revenait tout juste de son premier badge, obtenu suite à un terrible affrontement face à la championne de type fée, et il avait préféré quitter un peu la compagnie de sa douce amante rousse pour profiter d'une petite après-midi en compagnie de ses seuls pokémons, sur une route qu'il n'avait encore jamais visité jusqu'à maintenant. La route 3, une route reliant Gavotte-ville, généralement la première escale des nouveaux dresseurs, à la grande capitale technologique qu'était Symphonis. Un endroit grand, dont l'architecture et le niveau de vie étaient bien différents en comparaison des autres lieux visités par le scientifique.

Le Bourg-Prélude n'était qu'une ville portuaire, vivant du commerce maritime, Gavotte-Ville un simple village et Creshendia un lieu forestier, à l'arène taillée à même le bois d'un immense arbre. Capella avait ce petit côté unique, avec des villes toujours plus différentes, à cause des personnes aux origines totalement singulières qui avaient peuplé petit à petit l'endroit à la base vierge de toute activité humaine.

Profitant du temps, le dresseur prit une profonde respiration. À ses côtés, Miraï, son starter, semblait pensif. Voilà quelques jours que son évolution était arrivée. Il était passé d'un petit fantôme incapable de frapper avec ses poings à un cyclope bedonnant aux poings meurtriers. Réellement la force brute de sa team, il en reste pas moins que cette nouvelle forme était plutôt difficile à s'habituer. Des années qu'il le connaissait en tant que Skelenox. Lui, son premier pokémon, qui n'est pourtant pas soumis à la pokeball. Mais malgré cette absence "d'officialisation" du spectre, le lien présent entre ce dernier et Vocruen était aussi puissant que celui de n'importe quel dresseur avec son starter. Peut-être même meilleur !

Néanmoins, cela n'empêchait pas Miraï de réfléchir à sa situation. Sans dire un mot, il commença alors à s'enfoncer tout seul dans l'endroit, quittant le chemin de la route pour découvrir le côté sauvage du lieu. La réaction de Vocruen se limita à un simple soupire et un demi-sourire, le dresseur était plutôt habitué aux escapades de son partenaire. Nullement inquiet, l'idée qu'il ne revienne pas ne touchant jamais son esprit, le scientifique commença alors sa propre route. Le starter le retrouvera de toute manière, comme il l'a toujours retrouvé. Surement grâce à ce lien, qui sait.

Les autres membres de son équipe, quant à eux, étaient encore dans leurs petites maisons portables, bien au chaud. Tous ? Non, étant donné que c'est dans un bruit sourd qu'une des ball s'ouvrit, libérant dans l'éclat écarlate caractéristique Boya, le Moustillon épéiste qui se posa tranquillement sur l'épaule de son dresseur, non sans pousser un bâillement qui montrait qu'il venait tout juste de se réveiller, déclenchant un léger rire de la part de Vocruen. Il semblait vouloir prendre un peu l'air, lui aussi.

Glissant ses mains dans les poches, le protagoniste de ces quelques lignes réfléchit un peu sur la suite des événements. L'ordre des badges à récupérer, par exemple, sans réellement remarquer qu'il avançait peut-être un peu trop vite. Trop loin. L'homme ne pensait pas trop aller vers l'avant, désirant retourner ensuite à Gavotte pour retrouver la jeune femme qui partageait actuellement son aventure, cette rousse terrible avec qui il passait ses nuits, mais là ça risquait d'être compliqué. C'est ainsi qu'il se réveilla de sa réflexion, remarquant qu'il s'était... totalement perdu. Merde.

Levant les yeux au ciel suite à un ricanement du Moustillon, ce dernier ayant directement compris le problème, notre ami remarqua une jeune femme qui semblait se reposer. Prenant son courage à deux mains, il décida d'aller outre son problème de sociabilisation pour poser une petite question à cette dernière. D'un pas rapide, il se dirigea vers elle, avant de prendre la parole, d'une voix calme et lente, comme à son habitude.

« Excusez-moi de vous déranger, mais je me suis légèrement perdu. Je cherche à rentrer à Gavotte-Ville, je crois que j'ai un peu trop marché et je me suis perdu. Vous pourriez m'indiquer la direction ? »

Peut-être que cette personne ne pourrait même pas l'aider, mais qui ne tente rien à rien. Et puis, à regarder de plus près cette personne, elle semblait ne pas être un simple voyageur, reconnaissant un peu la tenue des Rangers. Espérons !

Écrit par Heine / Vocruen © Codé par Heine / Vocruen


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 35
Points : 95
Age : 25
Métier : Voleuse

Ven 20 Jan 2017 - 21:50

Le temps était au beau fixe, le soleil réchauffait la terre de ses doux rayons, alors que Mélina profitait tranquillement de son petit moment de repos. Même si sa mission avait été facile comme toujours, elle avait envie de passer un peu de bon temps pour une fois. Ce n'était quand même pas tous les jours qu'elle pouvait se reposer entre deux missions, surtout que ça n'arrêtait pas, ces derniers jours. Lucario de son côté s'ennuyait un peu, et même si il ne pouvait pas bronzer, avec tous ces poils sur lui, il appréciait quand même de profiter du beau temps. Pour le moment il n'y avait rien de plus à faire, avant qu'elle ne reparte pour Gavotte-ville à la base Ranger d'où elle partait pour chacune de ses missions.

C'est alors qu'elle vit arriver un jeune homme en manteau sombre avec un Moustillon qui ne payait pas de mine pour un pokémon pourtant même pas évolué. Il devait souffrir terriblement de sa faiblesse, si au moindre combat il recevait des cicatrices supplémentaires. Au moins c'était signe qu'il était dresseur, même si un pokémon ce n'était pas vraiment une grosse prise en soi. Après il se pouvait qu'il ait des pokéballs sur lui, mais pour ça il fallait que ce soit un vrai dresseur, et ça ce n'était pas encore certain.

Le jeune homme désirait retrouver la route de Gavotte-ville, une curieuse coïncidence vu que c'était là qu'elle devait aller. Par contre elle n'avait pas le moins du monde l'intention de lui donner la route vers la ville, du moins sans l'avoir dépouillé autant que possible. La mamie qu'elle venait de sauvée avait pu lui donner un petit supplément de poké dollars pour l'avoir aidée, heureusement qu'elle était une civile et que n'importe qui bavait devant l'efficacité des Rangers. Malgré tout il en fallait toujours plus, l'admin ne serait content que quand il aurait des millions à offrir au boss, et c'était encore loin du compte. La demoiselle sourit alors en se relevant, ne cachant pas son gantelet qui ne faisait aucun doute sur son métier, si ce dresseur présumé s'était renseigné un minimum sur Gavotte-ville.


-Eh bien je connais le chemin oui, c'est là que je dois aller pour rejoindre ma base Ranger. C'est étrange parce que vous semblez venir de Gavotte-ville, vous avez sûrement dû couper en partant de la route 2, vous êtes sur la 3 en ce moment. Laissez-moi vous montrer un raccourci, je connais les lieux comme ma poche.

Sur ces mots, elle lui montra au loin un chemin qui sortait de la route principale pour s'enfoncer un peu plus dans la plaine. Le but était bien sûr de le perdre encore plus et de lui voler ses pokémon, même si elle n'avait aucune pokéball sur elle. Par chance son capstick pouvait peut-être servir, même si il y avait une possibilité pour que ça rate à cause de l'emprise de la pokéball. Lucario fermait la marche pour s'assurer que l'humain ne se perde pas et accessoirement pour permettre à Mélina de l'avoir à l'oeil pour qu'il ne s'enfuie pas.

-Alors vous êtes dresseur ? Votre pokémon ne doit pas être très fort au combat, vu es blessures, vivement qu'il évolue, n'est-ce pas ?
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 157
Points : 964
Age : 22
Métier : Dresseur.

Jeu 26 Jan 2017 - 14:15

LIVRE 1 - CHAPITRE N°9
« Pour l'amour de l'argent »
Vocruen F. Hohenhart & Mélina Lane
Il semblerait que le sens de l'orientation du scientifique n'était pas quelque chose à rajouter à ses qualités. Dire qu'il s'était simplement perdu comme ça, suite à une petite perte d'intérêt pour la route qu'il empruntait. Comme quoi, partir dans un questionnement intérieur et laisser ses jambes marcher simplement n'étaient pas des bonnes choses à faire, autant rester concentré. Mais qu'importe, au moins, le jeune homme venait de trouver une jeune femme qui pourrait potentiellement l'aider à retrouver la route pour rentrer. Après tout, Symphonis n'était en rien le lieu qu'il désirait voir pour le moment. Il voulait avant tout se diriger vers Aubade et son arène, puis s'attaquer à la ville voisine qui était aussi le foyer d'un champion et d'un badge à prendre. Deux épreuves proches qui signifiaient surement une montée en difficulté à cause du manque d'entraînement entre les deux arènes, mais qu'importe. L'endroit était éloigné et il devait quand même y aller.

Boya, de son côté, lança un simple soupir en voyant à quel point son dresseur pouvait être tête en l'air. Même si au fond, il n'avait pas retenu lui non plus le chemin entreprit pour arriver jusqu'ici. Grommelant un peu, visiblement d'une humeur massacrante comme à son habitude, le petit épéiste observa la jeune femme avec qui Vocruen venait de lancer une conversation. Plissant légèrement son œil restant, il l'analysait rapidement, avant d'observer le Lucario qui devait servir de partenaire à la demoiselle. Un pokémon de type combat et acier, tiens. Son regard resta quelques secondes sur le partenaire de la ranger avant de retourner vers la scène.

Cette dernière parla ensuite à son tour, expliquant qu'elle devait rejoindre la base ranger présente à Gavotte-Ville. Une bonne chose, du coup, car elle pourrait ainsi l'accompagner là-bas. Ouf ! Elle dit ensuite qu'il était sur la route numéro trois, en partant du principe qu'il était surement partit de la route deux pour se retrouver ici, entre le lieu qu'il désirait rejoindre et la capitale. Il détourna un peu le regard avant de laisser un léger rire gêné s'échapper de sa bouche

« Ehm, je pars de Gavotte-Ville en fait, je sais que je suis sur la route 3. C'est juste que j'ai flâné et que j'ai complètement oublié le chemin que j'ai pris pour venir, j'ai pas vraiment envie de me perdre sur le chemin du retour. »

Le Moustillon ne pût retenir un léger ricanement par rapport à l'idiotie montrée par son dresseur, ricanement répondu par un léger regard noir de ce dernier. Puis, Vocruen commença à suivre la ranger qui l'invita à s'enfoncer dans la plaine, surement pour retourner en direction de Gavotte-Ville. Poussant un soupir de soulagement, le dresseur pensa un peu à Miraï qui était encore en pleine balade. Bah, il le retrouvera bien, le spectre était plutôt débrouillard à ce sujet.

Il fut néanmoins perturbé dans ses pensées par la Ranger qui lui demanda s'il était dresseur, avant de dire que le petit pokémon eau ne devait pas être très doué au vu de ses blessures. Le concerné se leva sur ses pattes avant de grogner sur la jeune femme, Vocruen le calmant rapidement

« Je suis dresseur, oui. Je reviens à la base de Creshendia, où j'ai eu mon premier badge. Et non, Boya est un très bon pokémon, il s'est juste blessé en voulant protéger quelqu'un, c'est tout. »

C'était après tout la seule et unique raison de la perte de son œil : avoir défendu Alma, la petite chlorobulle qui rejoint son équipe juste après lui, pour payer sa dette. Le sacrifice de son globe oculaire évita au pokémon plante une coquilame bien placée, c'était un prix à payer dont il s'était désormais habitué, la privation d'une partie de sa vue l'impactant plus réellement. Il avait simplement modifié son style de combat pour rester en alerte, même du côté dont il ne voyait désormais plus grand chose.

Il reporta ensuite son attention vers la personne qui lui indiquait le chemin.

« Je m'appelle Vocruen, sinon. Merci encore de me permettre de rentrer rapidement. »

Écrit par Heine / Vocruen © Codé par Heine / Vocruen


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 35
Points : 95
Age : 25
Métier : Voleuse

Mar 31 Jan 2017 - 20:55

Un pas après l'autre, Mélina marchait en compagnie du dresseur et de son compagnon. Le brouillard qui entourait la raison de sa présence se dissipait, bien qu'il soit toujours présent. Le jeune homme n'avait pas été très précis, mais par chance il ne tarda pas à éclaircir les choses. En effet apparemment il avait quitté Gavotte-ville et ne savait plus comment rentrer, ce qui était fort fâcheux. Bien sûr le chemin qu'empruntaient Mélina et Lucario n'était pas du tout le bon, mais pour le moment il valait mieux connaître un peu mieux sa prochaine victime. La demoiselle voulait entre autres savoir ce qu'il avait comme pokémon sur lui, avec lui, et dans son PC. C'était important de savoir à qui exactement elle avait affaire, et ce dresseur à l'apparence sombre semblait tout à fait débutant. La preuve en est que son pokémon principal n'était pas évolué, sans doute parce qu'il n'avait pas assez combattu. Elle n'avait d'ailleurs pas apprécié son petit ricanement, un pokémon bien impoli, et en réalité bien attaché à son dresseur. Si bien qu'il semblait lire ses pensées, vu que rien n'indiquait que Mélina ait mal écouté ce qu'on lui avait dit. Par chance elle s'était vengée en mettant en avant quelque chose de réellement évident, à savoir la faiblesse de son pokémon.

-Sinon, vous avez d'autres pokémon que lui ? Sans vouloir vous juger ou vous vexer, vous n'allez pas aller très loin avec lui, il vous faudrait un pokémon plus évolué et plus...menaçant.

Il était en effet préférable pour un dresseur de prendre un meilleur pokémon en guise de valeur sûre. Elle mettait sur le tapis la carte de la faiblesse, et ce n'était même pas compter sa petite taille, sa carrure chétive, et son côté sous-évolué. Bien sûr elle se moquait très bien de sa survie, si il se faisait laminer à tous les combats ce n'était pas son problème. En réalité Mélina cherchait à savoir si d'autres pokémon, plus puissants donc plus rares, l'accompagnaient, histoire d'affiner les recherches.

Il fallait dire que ce grand gaillard n'avait pas l'air très débrouillard, il y avait même des chances pour qu'il se perde encore plus après l'intervention de Mélina. Ce serait en tout cas préférable, comme ça elle n'aurait pas besoin de surveiller ses arrières lors de son échappée avec les pokéballs volées. Il ne restait plus qu'à savoir si il avait le moindre pokémon précieux, chromatique ou pas, évolué ou pas, avec lui ou même dans son PC, des fois qu'elle pourrait voler quelques uns de ceux qui étaient stockés. Après, il n'y avait pas beaucoup de chance pour que le jeune homme ait attrapé plus d'un pokémon, mais comme il avait battu un champion il devait forcément en avoir deux, sinon il aurait évolué depuis longtemps. La plupart des dresseurs qu'elle voyait revenir d'une arène avaient ce point commun d'avoir un pokémon évolué en sortant alors qu'il ne l'était pas en entrant. C'était peut-être un pokémon qui évoluait tard, Mélina ne connaissait vraiment pas tous les pokémon, mais dans tous les cas il avait au moins un autre pokémon.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour l'amour d'une blonde... [Pv Aaron]
» [1754] Pour l'amour de ma reine (Angel-Hypnos)
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» Pour l'amour du forum Haïti
» Pour l'amour d'une fille… [PV Coeur d'Âme]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Stories :: Capella :: Routes :: Route 3-
Sauter vers: