AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Kohta Anari - Terminé
avatar
Messages : 5
Points : 60

Mer 4 Jan 2017 - 14:48

photodupersonnage
Dossier n° 012345678 - « Présentation éclair desu ! »
Anari Kohta
spritedupersonnage• Sexe : Homme
• Age : 19 hivers
• Taille & poids : 168cm / corpulence normale
• Région d'origine : Johto
• Métier : Dresseur de Pokémon
Inari le Wattouat
spritedupokémon• Sexe : Mâle
• Région d'obtention : Provient de Johto
• Nature : Naïf
• A noter : Inari est censé être bien cool et tout, mais c'est en fait un pokémon un brin trop crédule et gentil. Pas simple tout les jours pour son dresseur qui veut se faire passer pour un bad boy !
Description mentale
Arrogant au plus haut point, Kohta déteste avoir tort. Sous ses airs de garçon sage se cache un vil gredin persuadé d'être une racaille auprès des siens. Mais hélas tout vient à chaque fois réduire ses plans à la dernière minute. Une terreur des bacs à sables dès sont plus jeune âge, voulant imiter son personnage préféré de dessin animé à qui tout réussit, Kohta s'est laissé guidé par une phrase que son justicier à cape disait à chaque fin d'épisode : "Fais toi justice toi même !"

Ses parents n'avaient aucun problème avec leur fils jusqu'à ce qu'il atteigne la majorité et commence à trainer dans des endroits peu fréquentables.Il n'en reste pas moins bon vivant et n'est jamais le dernier à rire, bien que son humour se résume à des jeux de mots dont lui seul à le secret et qu'il puisse comprendre.  Toutefois, Kohta reste persuadé d'être sur le droit chemin. Mis à part ces petits écarts niveau comportement et choix de vie, Kohta s'en tire pas trop mal sur le sujet des Pokémons, seul sujet sur lequel il fait preuve de bon sens et réflexion. A condition bien sûr qu'il en tire profit évidemment.

D'ailleurs, c'est sur ce dernier point que Kohta se voit vivre sa vie future. Autour des pokemon, menant des combats dantesques pour arriver tout en haut et affronter les plus téméraires. Encore faut il qu'il obtienne son premier pokémon, mais nous y arriverons plus tard ne vous en faites pas. Le choix de son premier compagnon est important, surtout quand on veut être la terreur ultime. Reste à savoir ce que le destin lui réserve.
Histoire
"M. Kohta ANARI,
Devant votre comportement intolérable et vos absences répétées, nous avons prit avec le conseil d'éducation un choix concernant la suite de votre parcours. Vous êtes prié de ne plus vous présenter à vos cours. Cela fera des économies pour vous ainsi qu'à nous, et libère une place pour ceux qui sont dans le besoin et qui ont réellement envie de s'impliquer dans leurs études. Notre décision est irrévocable et unanime.

Je vous prie de bien vouloir accepter, M. Kohta ANARI, l'expression de nos sentiments les plus distingués.

Le conseil d'éducation."


Sa poigne se resserra autour de la feuille de papier jusqu'à la froisser. Il avait bien fait d'aller chercher le courrier aujourd'hui. Qui sait ce que sa mère ou son père aurait dit s'ils avaient vu cette foutue lettre. Passant sa main libre dans ses cheveux, le garçon reprit le chemin de son domicile, répondant à sa mère par la négative lorsqu'elle lui demanda s'il y avait du courrier. Passé le rez de chaussée, il prit l'escalier et ferma la porte de sa chambre calmement une fois entré. Prenant une longue inspiration, il se laissa tomber sur son lit et fixa le plafond. A quoi bon parler de cette lettre pendant le diner ce soir, puisqu'il savait à l'avance la réaction générale. Sa mère allait écarquiller les yeux et passer son temps à gueuler partout dans la maison pendant des plombes. Pour son paternel ca allait être différent puisqu'il rentrait toujours tard, mais ca allait être moins pire que prévu. Un tirage d'oreille grand maximum, s'il daignait lever les yeux de son ordinateur, ce qui n'arrivait quasiment jamais. Bosser dans l'informatique avait du bon en fait pour certaines situations au final.
Comme convenu, la soirée se passa sans grande agitation vu que le sujet ne fut pas abordé. Le fiston décida de prendre la poudre d'escampette au lieu de revenir pour le couvre feu, préférant la compagnie de ses nouveaux amis.
Ceux-ci avaient quitté l'école également, et passaient leurs journées dans la rue, terrorisant quelques bonnes gens afin de pouvoir subsister à leurs besoins. Mais ce que le garçon aimait le plus chez eux, c'est qu'ils avaient des pokémons. Et pas n'importe quel pokémon, puisqu'il s'agissait du même pokémon que possédait l'idole du jeune garçon, Zubat-Man et son fidèle Nostenfer ! Enfin, le dénommé Duo de rue possédait que des Nosferapti, mais c'était le même charisme pour Kohta. L'un s'appelait Fred et l'autre Kévin. Deux loubards passant leur temps à ricanner sur tout.

"Tiens, voilà notre ami Kohta ! Alors, quoi de neuf p'tit Aspicot ?"
"Tu nous as apportés ce que tu nous dois j'espère ? Parce que jouer les racaillou devant ton lycée c'est pas donné ! Surtout pour ce que tu nous demandes !"
"Tu l'as dis FredHibou ! Faire croire qu'on est tes potes et que t'es un vrai Grindur c'est chaud cacao"

Voilà. Le terrible secret dont seul Kohta connaissait l'existence. Cette apparence de terreur durant tout ce temps n'était qu'un leurre. Pourtant, le garçon était persuadé du contraire et prenait toujours ces remontrances pour des blagues.

"Yo les Chaffreux ! J'vous donnerais le blé quand les Roucouls auront les dents d'un Sharpedo HAHA ! Quoi de prévu pour ce soir du coup les Grolems ?"

Les deux se regardèrent quelques secondes en ricannant, puis se rapprochèrent de l'adolescent.

"T'es un marrant toi, tu sais qu'on t'aime bien. Mais buisness is buisness, et là t'es notre seul client. Donc soit un bon Miaouss et file nous le Jackpot !"

"Kevinfernape a raison, désolé p'tit. On en a marre de tout le temps repousser le paiment et de te faire ça gratis."

"M'enfin, j'ai pas d'argent là... Vous pouvez pas attendre genre demain matin ? Promis j'vous apporterais tout ce que j'vous dois, même avec les intérêts et tout !"

"Pas d'argent, pas de copains. On va donc te refaire le portrait façon M.Mime !"

Comprenant que ses amis ne rigolaient plus, Kohta décida de prendre les jambes à son cou. Mais bien trop tard, et c'est après s'être fait bien taper dessus comme un mackogneur taperait un sac de sable, qu'il put retourner chez lui, la tête bien amochée. Et la soirée ne faisait que commencer, tombant encore sur des fortes têtes avides de baston. Mais cette fois ci, il ne se laissa pas faire, puisqu'il ne méritait pas de subir un tel traitement par des inconnus. Kévin et Fred avaient le droit eux, pas les plaisantins présents. La soirée se finit sur une note donc amère avec un arrière gout d'hémoglobine. Rentrant par la fenêtre dans sa chambre, Kohta se laissa embarquer par le Mushana doré au pays des rêves..

Le réveil fut le plus dur de sa vie. Sa mère étant venue pour le réveiller afin de lui dire d'aller en cours, elle le trouva couvert de sang et les vêtements déchirés. Et c'était rien encore comparé au cri strident quand elle découvrit la lettre froissée à côté de son lit. Un passage de savon en bonne et due forme, et le petit Kohta se retrouva mit à la porte du domicile familial. Ses parents avaient tout encaissé niveau bétises et autres choses débiles que leur fils avait fait, mais se faire renvoyer du lycée était la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase. Seule chose qu'il avait réussi à prendre avec lui c'était un sac besace. Avec quelques affaires dedans, le strict minimum. N'ayant pas encore réalisé ce qui lui arrivait, Kohta se rendit en ville et apperçut une foule autour d'un bateau au port. Une aubaine pour le petit délinquant, lui qui cherchait où aller, comment dire non à une croisière tout frais payé ? Tout ce qu'il avait à faire était de s'incruster discrètement sur le navire et profiter du voyage.
Au moment de monter, le garçon entendit une discussion entre deux personnes. Ils conversaient à propos d'une nouvelle région, et le garçon vit en cette destination le moyen de repartir de zéro. S'il n'avait pas pu devenir une terreur dans sa ville natale, alors il le deviendrait dans cette région dont le nom lui évoquait un chant sans instrument comme le mégaphone d'un Pijako. Un beau nom pour une attaque signature cela dit.

Le bateau prit la mer, et l'ado rebelle regarda s'éloigner les bords de sa ville natale avec aucun regret. Nouveau départ dit nouvelle tenue. Comme il ne s'était pas changé depuis la veille, ca commencait à sentir le moufouette à mort. Il se servit donc dans ce qu'il trouva à gauche à droite durant son parcours découverte et complêta cela avec des affaires qu'il avait mit dans son sac. Il y avait un peu tout dans sa besace, et Kohta n'en était que très fier. Des médicaments, des vêtements, une brosse à dent, une pokéball.... Attend quoi ?

L'objet de capture se trouvait bien dissimulé entre ses deux paires de chaussettes et son dentifrice. La balle bicolore semblait s'agiter, mais Kohta n'y fit pas attention, commençant à faire des gestes de dresseurs qu'il avait vu à la télévision.

"Un jour je serais le meilleur dresseur !" fit il en brandissant la pokéball dans les airs. Puis il la regarda de plus près, appuyant sur le bouton pour voir ce qu'il y avait dedans. PAF ! Un pokémon en sortit ! C'était son premier pokémon, Kohta était aux anges, il s'y voyait tellement avec un embrylex racketter les petits enfants et affronter les dresseurs farouches et leurs chenipans.... Alala.... Quelle ne fut pas sa déception lorsqu'il s'apperçut que son désormais compagnon de voyage n'était autre qu'un wattouat, un mouton à la fourrure jaunâtre... Adieu les rêves de terroriser les habitants. Tout ce qu'il allait réussir à faire, c'est s'attirer les moqueries des autres car le Wattouat avait tout sauf l'air d'être méchant. Il arrêtait pas de venir se frotter à son dresseur... Pfff quelle plaie.... En revanche, il apperçut une note à l'endroit où se trouvait la pokéball. Et sur ce bout de papier y était inscrit un petit mot. L'écriture lui était familière, et c'est en regardant directement à la fin du mot qu'il confirma son idée. C'était bien l'écriture de sa mère, qui lui disait que même s'il était loin de la maison, elle penserait toujours à lui. Au fur et à mesure de sa lecture, Kohta s’aperçut qu'il s'agissait d'un coup monté de ses parents. Son père avait fait jouer de ses relations pour que son fils soit autorisé à prendre le bateau, même sans billet. Tout était plus clair maintenant, voilà pourquoi le blond n'avait pas été dérangé ! Kohta regarda son compagnon et laissa échapper un soupir.

"Comme si j'allais réussir avec ce mouton ! Pfff Merci Papa et Maman !"
Après cette révélation, une annonce fut faite. Le bateau était arrivé à destination. La nouvelle vie de Kohta et Wattouat pouvait enfin commencer !
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 334
Points : 443
Age : 22
Métier : Dieu.

Sam 7 Jan 2017 - 14:38

Bonjour et bienvenue à Capella.

Tout est en ordre, votre dossier est validé.

Voici votre T-card :

Modifiable selon vos envies.

Vous pouvez recenser votre avatar et mettre en place votre topic de t-card.

Amusez vous bien à Capella !
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Stories :: Gestion du personnage :: Présentations :: Terminées-
Sauter vers: