AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

1er Badge - Le Festival des Fées
avatar
Messages : 135
Points : 312
Age : 21
Métier : Dresseur ultra stylé

Jeu 29 Déc 2016 - 3:58



L’heure approchait à grands pas. Akiyo était seul, en train de câliner Red et Irisviel doucement. Un mélange de stress et d’excitation l’emplissait, la boule au ventre. La championne apparemment utilisait des pokémons de type Fée, alors il allait répondre par ce même attribut. Il aurait pu utiliser certes d’autres membres de son équipe, mais la petite Tarsal était son partenaire le plus puissant. De l’autre côté, le Mimikyu s’était vu promettre qu’il ferait plein de choses, et le jeune dresseur sentait qu’il avait le potentiel d’arriver à quelque chose de bien. Il comptait sur eux, et ça, ils le savaient. Les deux futurs combattants s’échangèrent le même regard déterminés, se donnant pour serment de ne pas décevoir leur maître, et de le mener jusqu’au badge ensemble. Le bicolore posa ses deux amis au sol et se leva.

« Bon, j’espère que vous êtes prêts. On arrive à notre première étape, les amis. »

Un « …Saaal ! » et un « Miii ! » en guise de cri de guerre fut poussé par les deux partenaires. Akiyo avait dit à Estellise de partir en première à l’arène. Est-ce qu’elle serait là pour l’encourager ? Il l’espérait. De toute façon, il n’y aurait pas beaucoup de monde qui regarderait son combat. Vocruen avait probablement déjà eu son badge de toute façon. Il ne restait plus que lui, sur un terrain où il devait se battre seul ou presque. Dans le fond, c’était ça. « Akiyo et ses pokémons VS le monde entier ».

Il prit alors son sac à dos, et sortit de la chambre, suivi par ses petits copains. A trois ils prirent l’ascenseur, qui semblait toujours aussi fragile, mais tout autant opérationnel depuis la veille. Une fois descendu de la cabine, le dresseur se dirigea au comptoir, pour y déposer la carte, non sans remercier l’adorable infirmière qui avait soigné ses créatures par deux fois en plus de lui avoir filé une chambre, à lui et à la ranger. Non, décidément, elle était vraiment gentille.

Venait le temps du départ vers l’arène. Akiyo sortit sa Copain Ball, pour rappeler son Mimikyu dans un mince rayon rouge, qui absorbait le pokémon. Irisviel, elle, avait comme d’habitude choisi le sac de son maître en guise de moyen de transport. Ils étaient tous parés pour ce qui allait être le grand combat.

Pendant le trajet, le dresseur avait l’impression qu’il allait jouer sa vie. Il ne voulait décevoir ni son équipe, ni Estellise, qui allait l’observer depuis les gradins. Même s’il n’y avait certainement nulle autre récompense que son badge à la clef, il allait tout donner, et ce jusqu’à la dernière minute. Il allait tout donner. Même s’il avait peur. Peur de l’échec, de l’humiliation, et que son amie le prenne pour un perdant.

Finalement, il arriva devant l’arène. Le dresseur prit une grande inspiration, et poussa les portes de ce qui allait être la première marche sur l’échelle de sa vie. Ainsi il entra dans l’établissement qui était…Pour le moins vaste, mais au style simple. L’arène était constituée d’un stade, à la belle pelouse luxuriante, et de grands gradins. Le tout, creusé dans un immense arbre millénaire. Rien que ce fait, parvenait à donner un air très « fantasy » à l’endroit.
Au fur et à mesure qu’Akiyo avançait, il prenait conscience de l’ampleur de son match. Il y avait en réalité plus de monde que prévu. Cette pensée fit peser davantage la boule qu’il avait au ventre, réalisant que s’il perdait, son humiliation deviendrait un bruit qui court pendant des journées entières. Il regardait autour de lui, comme pour compter les personnes présentes. Mais une présence dans ces tribunes venait le rassurer. Il s’agissait d’Estellise. La voir le fit sourire, un peu bêtement, mais c’était tellement efficace pour l’apaiser, lui et toutes les craintes qui l’entouraient. Rien que la vision de cette fille suffisait à l’emplir à nouveau de volonté, et à faire en sorte qu’il veuille donner son maximum. Le dresseur bicolore prit alors place, pour remarquer que la championne qui attendait son match n’était autre…Qu’une petite fille. Une adorable fillette, aux cheveux gris, avec un chapeau de sorcière sur la tête.

« B…Bonjour, Championne. Désolé de te déranger de si bon matin, mais je souhaiterais t’affronter, pour tenter d’obtenir mon premier badge. »

Même si c’était une gamine, Akiyo savait très bien qu’il ne devait pas la sous-estimer. En dépit de son jeune âge, ça ne devait pas être pour rien qu’elle était championne, et à l’inverse du candidat, elle, elle devait être bien loin de son tout premier affrontement. Le garçon à la chevelure couleur tomate inspira un grand coup pour évacuer son stress, et devint d’un coup sérieux. Il n’y avait plus de place pour la timidité, les peurs, les craintes. Il ne restait plus que la détermination et la volonté de vaincre. Irisviel sauta du sac pour se placer aux côtés de son maître, alors que celui-ci sortit sa Copain Ball qu’il tint fermement, pour finalement la lancer en l’air. La sphère s’ouvrit en deux, venant heurter la pelouse de son rayon rougeâtre, faisant apparaître le Mimikyu chromatique sur le stade. Il semblait témoigner d’une certaine envie de combattre, voulant prouver sa valeur à celui qui l’avait « invoqué ». Si son ancien dresseur ne l’aimait pas, ce n’était pas le cas du nouveau, et il voulait lui exprimer toute sa gratitude à travers ce combat. Le challenger rattrapa la petite capsule, et vint plonger son regard vermillon dans les yeux gris de la petite championne.

« Alors si ça ne te dérange pas…Peut-on commencer ? »

Akiyo ne savait pas vraiment comment s'adresser à son interlocutrice. Devait-il la traiter avec respect ? Très certainement. Le faisait-il? Il n'en était pas sur, même si c'était totalement involontaire. Il la trouvait adorable, et sans nul doute qu'elle devait être très gentille. Mais l'heure n'était pas tellement aux politesses, même si le jeune homme aurait adoré échanger quelques mots avec cette fille. Mais rien ne faisait plus parler les coeurs qu'un combat ardent et déterminé. Et ça, il l'était.

Il était prêt à en découdre avec la championne de Creshendia. Qu'allait-elle sortir en retour ?

Codé par Vocruen / Heine Rammsteiner



Shiny Hunter Card:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 334
Points : 443
Age : 22
Métier : Dieu.

Mar 3 Jan 2017 - 18:43

Akiyo VS Hikari
Hikari était heureuse. Sautillante tranquillement dans son arène, suite à un match et à sa victoire, elle repensait un peu au chemin parcouru. De nombreux dresseurs tentaient de récupérer le badge fée et les victoires comme les défaites s'enchaînaient. Le résultat ne comptait que peu pour la gamine qui, surtout, voyait en ces affrontements un moment de faire briller et vivre le rêve de sa mère. Un rêve doux, simple : que Creshendia resplendisse grâce à la fureur d'un combat pokémon, qui derrière cette appellation barbare tient plus d'une discussion entre deux dresseurs, leurs pokémons et la manière de les élever servants de mots et de sujets de conversation.

Sa mère était fière. C'était une certitude. La femme avait toujours le sourire aux lèvres, à chaque fois que la petite venait lui raconter les différents combats réalisés durant la journée. Comment certains, de futurs grands dresseurs surement, utilisèrent les avantages de leurs pokémons pour prendre le dessus et vaincre une à une ses stratégies ou bien comment d'autres ont finis perdant suite à une combinaison astucieuse de la gamine.

Alors qu'elle comptait rentrer à l'intérieur de sa loge pour attendre un potentiel dresseur qui tenterait de récupérer le badge, un jeune garçon, qui bien que plus âgé qu'elle, partageait avec la championne l'innocence de la jeunesse. Légèrement hésitant, surement un débutant, elle étira un petit sourire trop mignon de gamine.

« Bonjour ! Bien sûr, je suis là pour ça après tout ! » Dit-elle, tirant légèrement la langue en remontant sa manche, montrant des muscles imaginaires.

Elle fut légèrement surprise de voir un petit Mimiqui s'échapper de la pokeball du garçon pour directement venir se placer sur le champ de bataille.

« Je vois qu'un plus un de tes pokémons semble déjà motivé. Tant mieux ! »

Sautillante, elle arriva finalement à sa place avant de tousser et de taper dans ses mains, signe qui servait au public pour comprendre qu'un combat allait commencer. Prenant une profonde respiration, et dans un silence presque mortuaire, la petite prit la parole.

« Je suis Hikari, championne de Creshendia. J'espère que ce combat sera mémorable ! Moski-chou, vas-y ! »

Elle lança alors sa pokeball, qui libéra la créature dans un flash rouge.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 135
Points : 312
Age : 21
Métier : Dresseur ultra stylé

Ven 13 Jan 2017 - 8:28



Le Festival des fées allait débuter par une joute entre deux pokémons venant d’Alola. Mimikyu et Bombydou…Par chance, Akiyo s’était déjà renseigné un peu sur les créatures venant de cette région tropicale. Mais en rencontrer pour de vrai, c’était une première. Hikari, la jeune fille en face de lui, semblait être une personne très gentille. Déjà qu’elle avait l’air adorable…Le bicolore était content de cette gentillesse. Il allait donner tout son maximum, mais dans le respect de son adversaire. Comme d’habitude en fait. Il se mit à sourire, pour lui répondre.

« Je m’appelle Akiyo. Futur maître de la ligue de Capella…Enfin, je ferai tout ce que je peux pour y parvenir…. ! »

Il avait bafouillé un peu. Comme d’habitude également…Il réalisa à quel point il semblait ridicule, alors que le rouge lui montait au joues. Ses mains se dirigeaient vers les lunettes sur son front, avec une envie de les mettre…Ses binocles lui donnaient l’impression d’être caché, en sécurité…Mais pas cette fois. Sa main s’arrêta à son torse, ses doigts se dépliant sur sa cage thoracique…Akiyo prit une grande inspiration, avant de reprendre son calme et son sérieux.

« Je ferai également tout pour que ce combat soit mémorable, tant pour nous que pour le public. »

Un temps de silence fut marqué. Comme si les deux combattants attendaient un gong, ou une cloche pour débuter leur affrontement…Mais c’était Akiyo, la détermination ardente, qui commençait les festivités. Sa main s’arrêta de trembler. Son bras se tendit et d’une voix claire, forte, il donna ses ordres au Mimikyu qui trépignait d’impatience de prouver sa valeur à son maître. La queue en bois du petit pokémon bougeait de gauche à droite alors que son envie de combattre se voyait à travers ses petits yeux. Puis vint ce que la petite bête voilée attendait.

« On y va, Red !! Utilise Reflet ! »

Le faux Pikachu hocha la tête, exprimant son impatience par un petit « Krrr ! » caractéristique de son espèce. Lorsque le petit spectre déguisé voulait combattre ou était en colère, ses intonations changeaient drastiquement. Ici, aucun énervement. Le petit Mimikyu avait juste l’occasion de briller pour son maître et n’attendait que ça : Leur faire connaître la postérité, à lui et à son nouvel ami. D’un coup, Red dévoila tout son potentiel et commença à courir autour du moustique. Etonnamment, le pokémon voilé s’avérait être en réalité très rapide. Du moins, assez pour que petit à petit, une multitude d’illusions de lui-même commencent à apparaître. De quoi donner le vertige au pauvre Bombydou.

Dès lors, un début de stratégie pour venir à bout de la championne se dessinait peu à peu dans la tête d’Akiyo. Il semblait très concentré. Bien plus que lors de ses autres combats qui lui revenaient un par un en mémoire…Le violeur de Bourg-Prélude…Sa coopération avec Vocruen, contre Fly’n et l’Etourmi…Son affrontement en forêt contre Estellise…Il avait fait si peu, et était arrivé malgré tout si loin…Il ne pouvait s’arrêter en si bon chemin, le bicolore devait redoubler d’effort si il ne voulait pas que tout s’arrête ici. Ni lui, ni Red ne voulaient que le voyage se termine aussi tôt. Ils voulaient aller au sommet tous les deux. Le challenger fronça les sourcils, et serra le poing.

« Je ne te ferai pas de cadeaux, Championne !! Red, utilise Griffe maintenant !! »

Le dresseur avait choisi le bon moment. Le moment pile où le Mimikyu avait pu se dissimuler parmi ses illusions pour refaire surface. Comme pour ne pas griller sa couverture et rester furtif, il ne poussa pas le moindre cri et se contenta de bondir de tout son être, émergeant hors de ses clones, alors que sa main spectrale sortit du déguisement. C’était de grandes griffes d’ombre, noir de jais. De grandes paluches, complètement disproportionnées par rapport aux 20cm de taille habituelle du pokémon.
Alors que celui-ci commençait à retomber vers le moustique, il abattit ses larges griffes d’un coup sur l’insecte avant de retomber, donnant ainsi l’impression au fake pikachu de fondre sur sa proie, tel un prédateur venu du ciel. Akiyo était presque surpris par la façon dont la créature avait exécuté son attaque. Elle était tout simplement parfaite : De cette manière, le but du petit spectre déguisé était d’amener le Bombydou au sol avec lui pour éviter qu’il ne vole de trop et soit gênant à toucher. Tout simplement magnifique.

Sous un tel mouvement, la foule commençait à s’enflammer. Les deux camarades travaillaient de pair, et le combat, comme une drogue dure, commençaient à se propager dans chaque veine, chaque muscle, chaque fibre de leur corps. C’était comme s’ils étaient fait pour se battre, dès l’instant où ils étaient nés. Voilà la vie d’Akiyo. Son éclosion, et toute la force de ce jeune dresseur, qui était dissimulée jusqu’à présent.

Codé par Vocruen / Heine Rammsteiner



Shiny Hunter Card:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 334
Points : 443
Age : 22
Métier : Dieu.

Lun 23 Jan 2017 - 15:05

Akiyo VS Hikari
Un nouveau combat avec un nouveau dresseur. Comme à son habitude, le public était enflammé malgré que cet affrontement était encore celui d'un tout jeune participant, sans aucun badge à son actif. C'était souvent des dresseurs comme ça qu'elle rencontrait et qu'elle devait affronter, surement à cause de la proximité qu'avait Creshendia avec le bourg-prélude, qui servait d'arrivée portuaire aux arrivants, ainsi qu'avec la fameuse capitale Symphonis, qui était tout aussi proche. Si on suivait cette logique, il était plutôt naturel de tomber sur le foyer de la jeune fille et son arène en premier lieu.

« Je ne me retiendrai pas non plus ! Après tout, je suis la championne de cette arène ! »

Étirant un grand sourire, elle attendit la première attaque du challenger. Tout d'abord, le dresseur lança une attaque reflet, préparant le chemin pour une attaque difficile à contrée. Le petit Moski-chou, qui était un Bombydou prêt à se battre, observant à son tour les actions d'Akiyo. Ils étaient un peu là pour ça, observer et juger, en plus de tester les capacités de la personne tentant de récupérer le badge.

Mais peut-être qu'elle avait trop attendue, car Akiyo lança ensuite une attaque griffe, son pokémon sortant parmi ses clones pour tenter de lacérer le pauvre pokémon fée. Ce dernier recula rapidement, esquivant en partie l'attaque : bien qu'il soit touché, c'est seulement sur le bord de l'attaque, lui permettant de ne pas être planqué au sol en même temps. Grommelant doucement, le Bombydou cria doucement en secouant sa tête, comme pour se remettre de l'assaut.

« C'est un bon début ! Moski-chou, vent féerique ! Balayons tout ces clones ! »

C'est à ce moment que le pokémon commença à déclencher un puissant vent qui déferla devant lui, une attaque de zone qui ne demandait pas une cible précise. Certes, les dégâts étaient moins importants à cause de l'aire d'effet, mais grâce à cela, elle allait retirer ces reflets ennuyants tout en ayant une bonne chance d'infliger de premiers dommages à son adversaire.
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Festival de films de Jacmel a portee internationale
» FESTIVAL du jeu a istres
» Festival des Harmonies
» [Projet] Festival Vespéraeen
» [Archive 2009] 10-11-12/04 Festival Trolls et Légendes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Stories :: Capella :: Villes & Villages :: Creshendia :: Arène-
Sauter vers: