AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Un désir brûlant. | Solo | Terminé.
avatar
Messages : 50
Points : 212
Age : 19

Jeu 22 Déc 2016 - 22:42

L'heure du départ. Je n'allais tout de même pas moisir à Symphonis. Pour cela, je me dirigeais sur la route 3. Droit vers Gavotte ville. Je n'allais pas y rester longtemps, peut-être un ou deux jours, mais il était nécessaire que je fasse quelque chose. Mon bras gauche me permettait de faire plus de mouvements, mais mon poignet restait fermement attelé. A me rendre compte de mon inutilité, un goût profondément amer m'envahit la bouche. J'ai envie de mordre quelqu'un, voilà qu'Aero déteint sur moi. D'ailleurs, il marchait sagement à mes côtés. Il semblait surveiller la moindre touffe d'herbe secouée par le vent, chaque bruit l'interpellait, comme s'il était soudainement mu par un désir de protection envers ma personne.

« Tu sais, je n'ai pas besoin que tu me protèges. Je ne suis pas en si mauvais état. »

Un grondement me répondit sans qu'il ne cesse d'avancer avec prudence, bombant son torse. Sa fierté était en jeu. Son dresseur est blessé, alors il décide de veiller sur lui. C'est mignon. Cependant, plus que des autres, j'avais la nette impression qu'il valait mieux me protéger de moi-même. Je m'étais explosé seul le poing en perdant la raison. Mais comment aurais-je pu laisser ce crime impuni ? Quand je repense à cette fille, je n'ai qu'une envie. La tuer. En la faisant souffrir, à chaque instant. Lui faire connaître une douleur infinie qui se soldera par une mort désagréable et douloureuse. Je commençais à sourire mais un jappement stoppa mon élan. Quelque chose approchait.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 50
Points : 212
Age : 19

Jeu 22 Déc 2016 - 23:11

Et à grande vitesse, d'ailleurs. Si Aero ne m'avait pas averti, je crois que j'étais bon pour mourir. J'esquivais de justesse la queue empoisonnée d'un Seviper visiblement d'humeur repoussante. Ses yeux le prouvaient, on aurait dit qu'ils voulaient m'assassiner. J'aime ce que je vois.

« Aero, tu t'en charges. Flammèche ! »

A peine avais-je fini ma phrase que l'air se réchauffait brusquement autour de moi. Je me sens revivre. Parfois, j'aimerai presque être un Pokémon, pour pouvoir participer à des combats intenses où je risquerai ma vie à chaque instant. Car c'est en frôlant la mort qu'on se sent vivre à nouveau.

« Affaiblis-le suffisamment pour une capture. Il fera une bonne recrue. »

Je devinais sans mal l'air vexé de mon Goupix. Bien sûr qu'il est jaloux. Il était mon seul et unique partenaire au début, et voilà qu'il se retrouve entouré de gêneurs qui le menacent. Mais rien ne remplacera sa présence qui est devenue indispensable à mon voyage. Sans lui, je ne serai rien. C'est une évidence. De plus, il s'en tirait vraiment bien. Mon adversaire était suffisamment faible pour se laisser berner par l'adorable regard de mon partenaire et n'arrivait pas à esquiver entièrement les gerbes de feu qu'il lui envoyait à nombreuses reprises, esquivant sans cesse les attaques pataudes de ce serpent qui restait déboussolé par la pression qu'exerçait la force d'Aero. Même si j'appréciais particulièrement ce spectacle, j'y mis fin en envoyant une cage rougeoyante qui s'écrasa en plein sur la tête de ma cible. Il tentait cependant de résister, mais j'étais sûr de le capturer.

« Bon travail, Aero... Décidément, tu deviens vraiment fort, quand tu veux. »

Un craquement se fit entendre alors qu'une immense bouche criante fonçait droit vers moi.

« Me fais pas rire et rentre dans ta cage, saloperie. »

J'esquivais de justesse les crocs dégoulinants de poison, mais la queue qui fonçait vers moi n'était pas un bon présage. Je dus ma survie à une seconde Pokéball qui arrêta le mouvement en heurtant le corps mou de ma cible, l'enfermant à l'intérieur sans problème. Et cette fois, bien qu'il se débattit, il ne put sortir une seconde fois et un "clic" satisfaisant se fit entendre. Je ramassais sans attendre la cage de mon nouveau compagnon de route.

« Dépêchons-nous d'atteindre Gavotte, maintenant. Cette route me donne des envies de meurtres. »

Sans chercher à me désobéir, mon seul et unique ami me guida droit vers l'objet de mes désirs, un village si paisible, mais aux feuilles si pourries...
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Un soupir vient souvent d'un souvenir ... [solo, terminé]
» Un anniversaire, une nostalgie [Solo] [Terminé]
» Série de meurtre en Mavreah [Rp solo terminée]
» [Quête] A voleur, voleur et demi - Solo - [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Stories :: Capella :: Routes :: Route 3-
Sauter vers: