AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Une secte étrange • Groupe 1 • Akiyo - Estellise - Shun
avatar
Admin
Messages : 334
Points : 443
Age : 22
Métier : Dieu.

Dim 11 Déc 2016 - 12:33

Gavotte-ville. Un endroit qui était l'actuel centre de départ de quelques groupes d'une secte qui attirait l’œil. Nullement gênante pour le moment, cette dernière n'attaquant pas réellement la ville ni ses habitants, elle enrôlait néanmoins de plus en plus de gens. Des jeunes, généralement. Parfois même des voyageurs, d'anciens dresseurs qui comptaient à la toute base partir à la recherche des badges.

Mais bien qu'aucun acte s'approchant du criminel ne soit relié directement à la secte, certains événements inexplicables frappaient tout de même Gavotte-ville. Des événements qui inquiétaient énormément. Des enlèvements de pokémons, des apparitions fantomatiques et étranges, des personnes cagoulées qui se baladeraient à des heures tardives là où personne n'est présent... énormément de choses qui font que la police s'est mise en tête de découvrir le fin mot de l'histoire.

Et ce fin mot semblait être lié à la secte.

Comme précisé plus haut, rien ne semble lié les deux faits. Malgré cela, un fait était tout de même présent : c'était depuis l'arrivée de ce groupuscule que les choses étranges étaient apparues. Il n'en fallait pas plus pour que les forces de l'ordre n'enquêtent, sans forcément y porter trop d'espoir. Ils envoyèrent ainsi quelques policiers ainsi qu'un inspecteur, qui dirigerait l'opération. Rien de plus, rien de moins.

Tout devait être fait dans le calme et dans la discrétion. Si la secte était réellement la cause de tout cela, elle ne devait pas être au courant de l'enquête, simple question de logique. Mais cette logique, l'inspecteur en question ne la connaissait pas vraiment. Malheureusement pour ses supérieurs, d'ailleurs. C'est ainsi que l'homme commença à simplement interroger, comme ça, dans la rue, des passants.

Cet homme était plutôt grand, un bon mètre quatre-vingts dix, aux cheveux d'un noir de jais. Son regard perçant exprimait aussi une légère fatigue, de par la présence de cernes qui rendait son air légèrement lugubre, expliquant quelques vieilles dames qui fuyaient l'homme rapidement après l'avoir vu, malgré son uniforme de flic.

Légèrement dépité, il continua sa ronde toute la journée, son petit carnet à la main, notant les multiples informations glanées ici et là. Des jeunes femmes, des gamins et quelques personnes âgées qui ne détalaient pas en le voyant. Ces divers témoignages lui permirent de confirmer quelques petites choses que la police savait déjà : la secte était présente depuis maintenant trois à quatre semaines, mais ils ne commencèrent le recrutement que très récemment. De plus, les recrutés ne revenaient jamais, bien que certains avouent avoir aperçu des proches enrôlés la nuit, derrière d'autres membres de la secte.

Alors que le soleil commença à se coucher, l'homme entreprit d'interroger un dernier petit lot de personnes, cherchant, de l'œil, de potentiels êtres qui pourraient l'aider dans sa mission.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 135
Points : 312
Age : 21
Métier : Dresseur ultra stylé

Jeu 22 Déc 2016 - 21:16

« Une secte étrange - Quelque chose de pas net... »
Un crépuscule se profilait à l’horizon, et avec cela, l’envie pour Akiyo de monter jusqu’à Aubade avec son amie aux cheveux émeraude, avec qui il avait continué le voyage. Après tout, il y avait un deuxième badge à attraper là-bas, et il n’allait pas se gagner tout seul. En effet, le dresseur bicolore avait malgré tout réussi à triompher de l’arène de Creshendia, et donc à vaincre Hikari. C’était sur cette jolie fin de journée que le duo arrivait à Gavotte-Ville. Par ailleurs, c’était fou comment la Route 2 pouvait passer vite, quand on ne devait pas courir après une certaine Ranger, qui se sauvait en sprint avec des joues rouges comme des pivoines, et quand on se fait pas agresser par une Laporeille un peu trop énervée, parce qu’on lui a marché sur la queue. Mais bon, avec la soirée passée, et l’euphorie de la victoire, tout le monde s’était finalement pardonné. Bien que Fluffie gardait encore une certaine rivalité avec Irisviel. Il fallait croire que la petite pokémon cotonneuse se sentait l’âme d’un leader, et voulait détrôner la jeune bleuette. L’euphorie, d’ailleurs, était restée pour le garçon, qui n’arrêtait pas avec son badge, au grand dam de la pauvre Estellise qui en avait probablement marre.

« Eh, t’as vu ? Ça brille ! Et ces contours rosés, c’est du travail d’orfèvre ça ! Il a même l’odeur du travail bien fait ! Tu le trouve comment ? Je devrais l’attacher où d’après toi ? Est-ce que t-- »

Le gros gamin s’arrêta un peu d’embêter son amie, pour contempler la vision qui s’offrait à lui. La vue de la ville baignée dans le soleil entre chien et loup l’emplit d’une certaine nostalgie. Ça devait être également le cas pour sa partenaire, qui s’était probablement vue grandir ici. Ils n’étaient partis que deux jours, mais ça semblait être un siècle au vu du chemin parcouru depuis. Beaucoup de choses s’étaient passés, et de nouveaux partenaires ont trouvé place dans les pokéball maintenant pleines d’Akiyo….Enfin, pas celles-là. Celles à sa ceinture.

Alors que les deux complices foulèrent une nouvelle fois le sol de la bourgade, force était de constater que l’atmosphère était devenue différente. Les visages qui autrefois étaient paisibles et par moments joyeux, dépeignaient cette fois une expression de doute, de méfiance, parfois même de la peur. Tout cela semblait…différent. Assez pour causer une certaine anxiété chez Akiyo, qui avait laissé son air taquin pour devenir plus sérieux. Il retira son manteau de ses épaules pour venir accrocher le badge à la manche, puis le réinstalla. Ensuite, sa tête se tourna vers la belle Estellise.

« « Il y a quelque chose de pas clair, je le sens…Ce n’est pas comme ça, d’habitude. J’espère qu’il ne s’est rien passé de grave…Puis s’il n’y a rien, on prendra une chambre au Centre Pokémon pour la nuit… »

Pourquoi un Centre Pokémon, alors que la maison des parents de sa compagne était surement tout près ? Parce que le dresseur tenait à la vie. Rien que de se remémorer le peu d’instants passés avec le père d’Estelle lui donnait des frissons désagréables dans le dos.

« « Parce que bon, je n’ai pas tellement envie de revoir ton père…Ce sera deux chambres, cette fois ? »

Cette dernière phrase était prononcée sur un air moqueur, le regard plongé dans les yeux océan de son amie. Cela dit, il était vrai que la nuit de la veille avait été plutôt agréable, bien que son sommeil ait été perturbé par la vue de rêve que sa colocataire lui offrait sans le vouloir. Mais nul besoin de tergiverser là-dessus pour le moment, autant aller voir s’il n’y avait rien de louche dans la ville. Ce qu’ils firent. Et la seule chose plus ou moins louche qu’ils virent pendant leur petite excursion, c’était deux gars encapuchonnés qui discutaient dans une ruelle à l’abri des regards. Surement des gens de passage, et aussi étranges étaient-ils, des personnes qui passent à Gavotte-Ville, même des vauriens ou des types un peu bizarres, il y en avait continuellement.

Leur excursion, ou petite enquête personnelle suivait son cours, jusqu’à ce qu’ils se mirent à croiser un mec aux cheveux ébène et à l’air fatigué, qui errait dans les rues de la ville. Comme à son habitude, Akiyo était du genre bon prince, voir même bon chevalier, et voulait aller le voir pour l’aider. Mais avant ça, il le regardait galérer un peu. Après tout, peut être que ce que cet homme cherchait ne le regardait absolument pas, et que c’était juste une promenade de santé…Bien que l’insigne des forces de l’ordre sur l’épaule du monsieur disait le contraire. Cela dit, le jeune dresseur avait déjà bien pu constater l’incompétence de la police à Bourg-Prélude, et la jeune Estellise qui coffre les gens sans raison valable avait aussi fait ses preuves à ce niveau. Mais malgré tout ça, le bicolore avait décidé d’aller voir le flic qui semblait crevé de sa journée.

« « Excusez-moi…Vous cherchez quelque chose… ? »

Codé par Vocruen / Heine Rammsteiner



Shiny Hunter Card:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 129
Points : 648
Métier : Ranger

Sam 24 Déc 2016 - 17:23




Une secte étrange


   
image du personnage


Que c’est bon d’être à la maison !

C’est ce que pensa Estellise en passant une nouvelle fois les portes de Gavotte Ville. Certes, elle se faisait cette réflexion à chaque fois qu’elle y revenait, mais allait savoir pourquoi, cette ville était sa ville. Elle s’y sentait bien, elle s’y savait chez elle.

« Eh, t’as vu ? Ça brille ! Et ces contours rosés, c’est du travail d’orfèvre ça ! Il a même l’odeur du travail bien fait ! Tu le trouves comment ? Je devrais l’attacher où d’après toi ? Est-ce que t-- »?


Estellise soupira. À sa victoire à Creshendia, il avait parlé de son badge. Toute la journée qui avait suivi, il avait parlé de son badge. Au centre Pokémon, il avait parlé de son badge.
Sur la route 2, il avait parlé de son badge. Encore un peu et il aurait été capable de le montrer aux passants et aux inconnus. Certes, il était beau, ce badge, mais quand même ! S’il comptait lui faire le même coup à chaque fois, ça n’allait vraiment pas le faire !

La Ranger avait pourtant tenté à de nombreuses fois un habile changement de sujet mais tout, tout se rapportait à son trophée ! De la couleur des feuilles sur la cime des arbres à la forme des graviers du sentier, tout. Tout.

La jeune femme roula les yeux au ciel avant de les reposer sur son compagnon de route.

«Splendide.»
se moqua-t-elle, un air blasé au visage.

Préférant ignorer le reste des remarques de son voisin, Estellise s’intéressa aux quartiers qu’elle connaissait sur le bout de ses doigts. Elle connaissait parfaitement le gout du pain de cette boulangerie, à sa droite, et l’odeur de cuir qui se dégageait de la maison du cordonnier... Mais ce qu’elle ne connaissait pas, c’était ces expressions sur leurs visages. Tout semblait différent, et une atmosphère étrange flottait sur le village. Estelle fronça les sourcils en remarquant les regards en coin et les messes basses qui se manigançaient dans l’ombre, au coin des ruelles.

« Il y a quelque chose de pas clair, je le sens… Ce n’est pas comme ça, d’habitude. J’espère qu’il ne s’est rien passé de grave… Puis s’il n’y a rien, on prendra une chambre au Centre Pokémon pour la nuit… Parce que bon, je n’ai pas tellement envie de revoir ton père… Ce sera deux chambres, cette fois ? »

Elle arqua un sourcil et s’arrêta.

«Tu n’aimes pas mon père ?» demanda-t-elle avec un air accusateur sur le visage, comme s’il venait de dire quelque chose de monstrueusement choquant.

Plaisantait-elle ?

«Tu sais, si c’est pour prendre deux chambres, autant que je dorme chez moi...»

Elle semblait vexée par la demande du garçon. N’avait-il pas apprécié leur nuit ensemble à ce point ?
Elle n’avait pas réfléchi à la question avant qu’il n’en parle, mais maintenant qu’elle y pensait, aucune solution ne lui plaisait plus qu’une autre. Dormir séparé représentait la fragilité de leur lien, comme si la dernière nuit était une erreur. Mais dormir ensemble, ça faisait vraiment petit couple et ça, à Gavotte Ville, la ville de ses parents, c’était une mauvaise idée...
Akiyo coupa court à la conversation en se dirigeant vers un policier qui semblait désarçonné. Estellise le suivit, bien qu’il fallait avoué qu’elle commençait à fatiguer.

L’homme cherchait des informations sur des types louches encapuchonnés, ce qui en soi était aussi inquiétant que rassurant. Le dresseur conversa un peu avec lui avant de proposer ses services.
De nouveau, Estelle soupira. Elle était fatiguée, elle avait faim, et elle allait devoir arpenter les rues de Gavotte Ville pour deux gusses qui jouent les êtres mystérieux ? La poisse...
Malheureusement, Akiyo ne lui avait pas demandé son avis avant de jouer les scouts. Devait-elle lui rappeler que c’était elle, la Ranger, dans l’histoire?

«C’est qui, ces types encapuchonnés ?» demanda-t-elle franchement.


   



Estellise Curtis



•• AMAARANTH ♫♪
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 50
Points : 212
Age : 19

Mar 27 Déc 2016 - 19:40

Marcher est pénible. Parce que maintenant que je suis en ville, je dois faire attention à la populace qui s'agite. Certes, nous étions le soir, mais il y avait trop de monde à mon goût. J'ai toujours détesté la foule. Surtout que si je perdais Aero dedans, je paniquerai, et ce serait trèèès mauvais. C'est mieux de rester attentif, pas comme sur l'autre route où j'ai frôlé la mort. Un frisson d'excitation me parcourut en y repensant. Frôler la mort a quelque chose de palpitant. Ce sentiment d'adrénaline, le corps qui mouve de son propre gré, la tête embrouillée par de multiples pensées paradoxales, et ce goût d'intrépidité qui en ressort... Tout cela laisse rêveur. Voilà que je divague à nouveau. J'ai failli sourire. Le problème avec mon sourire, c'est que je ne le maitrise pas à la perfection. Autant il peut être le plus charmeur du monde, autant l'air fou qui se dégage de mon visage lorsque j'ai de telles pensées est mauvais. Enfin, mauvais pour mon image. Parce que j'adore avoir ce sourire collé sur la figure. Je le garderais tout le temps si je pouvais. Mais comptons combien de gens sont encore dehors, ce soir. Une, deux, trois, quatre, cinq personnes... Une sixième qui rentre au Centre Pokémon, une septième qui sort d'une boutique...

Ah, il y en a trop. Ça m'ennuie déjà. Ce qui ne m'ennuie pas, en revanche, c'est d'observer un homme qui parle à tout le monde. Sans que je le remarque, mon regard est rivé sur lui. A en juger par son comportement, il recherche des informations. Maintenant que j'y songe, c'est vrai que les gens sont inquiets, par ici. Leur regard les trahit. Ils ont peur de quelqu'un, ou de quelque chose. Le problème, c'est que je n'ai rien vu jusqu'à présent. Il me manque des informations. En tout cas, ce gars doit être de la police. A 90%. Il a l'air désespéré, surtout. Son visage change légèrement en voyant arriver un... Une salade ? Ah, non, c'est des cheveux. Des cheveux verts dressés sur la tête. Il a des mèches rouges aussi. Et un concombre qui le suit. Ah, c'est toujours des cheveux. Ce n'est même pas drôle d'en rire.

Aero me tire le pantalon, m'arrachant à la contemplation de mes légumes préférés. Je me baisse pour le regarder, silencieusement. Je ne suis pas d'humeur à parler. Il s'éloigne un peu et me désigne un banc. Il veut aller s'asseoir ? Soit c'est Edouard qui a décidé de prendre la poudre d'escampette parce qu'il vaut mieux que ce lit en plumes de Lakmécygne, soit c'est autre chose qui les préoccupe.. Je penche quand même pour la deuxième option. Parce que leurs jeunes se transforment en délinquants, peut-être ? Olala. Au secours. Je décide de m'approcher l'air de rien du groupe de légumes, comme si je passais par hasard. Je fus à peine capable de capter une phrase pour leur simple discussion, mais c'est déjà mieux que rien.

« ... ez quelque chose ? »

Je n'aime pas la voix de ce gars. Elle m'est désagréable. Mais je ne suis pas là pour me plaindre. Je passe non loin, et puisque leur attention est dirigée vers leur parlotte, j'en profite pour m'asseoir non loin, suffisamment discret pour me fondre dans la masse. Du moins, j'espère. Aero joue vite le jeu et saute sur mes genoux. C'est une bonne occasion de lui offrir un peu d'attention. Il est toujours vexé que j'ai capturé ces deux autres Pokémons, par contre... Bah. Il va devoir s'y faire. De toute façon, personne ne pourra jamais le remplacer. Il devrait le savoir.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 334
Points : 443
Age : 22
Métier : Dieu.

Mar 17 Jan 2017 - 14:02

C'était bientôt la fin de la journée, le soleil déclinant lentement pour faire place à l'obscurité. Heureusement pour notre inspecteur, ce n'était en aucun cas un problème. Certes, le jour était le meilleur moment pour les interrogatoires de la rue, parler aux passants, découvrir des informations connus du peuple. Mais la nuit, elle révélait des secrets normalement invisibles à la douce lumière du soleil. Dans les endroits où l'éclairage est aussi présent que la force d'un magicarpe nouveau-né, le potentiel d'y découvrir des choses nouvelles de la bouche de personnes pas forcément recommandable était bien plus élevé.

Le policier n'avait ainsi pas peur de devoir mettre les mains dans le cambouis d'une nuit sombre et glaciale dans une petite ville, bien que l'idée de perdre de nouvelles heures de sommeil ne l'enchantait guère. Mais c'était ça être flic : sacrifier son bien-être de simple homme pour aider son prochain et garantir la sécurité de son peuple. Aider la nation ! Aider Capella ! Il pouvait presque avoir une petite larme.

C'est à ce moment qu'un jeune homme arriva près de lui. Il tourna la tête, observant le nouveau venu avec une petite curiosité. Oh. Au vu de son accoutrement, ce n'était surement pas quelqu'un d'ici. Un dresseur, peut-être ? Oh, ils étaient arrivés en masse depuis l'ouverture de la ligue. Voir même un coordinateur, qui sait ? Ils étaient moins nombreux mais présents.

« Eh bien, je ne fais qu'interroger les habitants mon p'tit. »

Puis, c'est au tour d'une jeune fille de montrer le bout de son nez. Attrapant un petit outil électronique, il regarda les différents membres des rangers présent à Capella. Il avait déjà regardé ce matin, et la tête de la nouvelle lui revenait. Ah, voilà. Tapant dans ses mains avec un léger sourire, il regarda ensuite Estellise.

« Une Ranger, excellent. Si je suis ici, c'est à cause d'une secte qui sévirait dans le coin. Elle n'a pas de nom, mais de nombreux fidèles qui prêchent pour un nouveau monde. Certains enfants sont enrôlés et on est là pour voir si quelque chose cloche. »

Il regarda un peu autour de lui avant de remarquer Shun et de rigoler doucement, le pointant d'un mouvement de la tête.

[b]« Un peu dans son style. Un peu. »


C'est à ce moment précis que des hommes encapuchonnés, enfermés dans une robe de cérémonie, arrivèrent en même temps que la nuit qui prenait le pas sur le jour. L'homme grogna un peu, sa tête tournant alors vers eux, ses yeux se plissant sous l'interrogation

« ... Plutôt comme eux en fait. »
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» Un bien étrange rêve...
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Jarome Iginla joint un groupe sélect

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Stories :: Capella :: Villes & Villages :: Gavotte Ville-
Sauter vers: