AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

The Times They Are A-Changin'
avatar
Messages : 9
Points : 69
Age : 18
Métier : Rêveur

Mer 30 Nov 2016 - 17:24

Son voyage commençait, enfin, après des années d'attente et d'ennui dans ces écoles censées l'aider pour un futur dont il ne voulait pas, dont il avait, en quelques sortes, fui.

Le soleil disparaissait gentiment dans la mer, une douce lumière orangée baignait la nuque de Noah d'une certaine chaleur non dérangeante. Le jeune adulte venait de quitter Bourg-Prélude, il ne savait pas où il se dirigeait mais cette perspective d'aventure et de découverte lui plaisait. Ses cheveux bruns foncé défiaient avec effronterie tout les codes imposés dans ses anciens établissements scolaire, son regard bleuté paraissait pétillant, perdu dans l'immensité de l'avenir qui s'étendait devant lui. Le dresseur portait un pantalon cargo kaki qui rentrait dans des bottes de montagne, comme s'il savait qu'il marcherait énormement lors de son périple. Noah portait également une sur-chemise assez fine de couleur blanche ainsi qu'un t-shirt noir en V, tout simple.

" Et on est parti.."

Ces quelques mots avaient pour but de réconforter le voyageur, quelque part, il avait peur, cela s'entendait dans le ton utilisé par ce dernier, il s'agissait presque d'un murmure, d'un mot doux qu'il voulait se forcer à assimiler. A travers ses lunettes rectangulaires, Noah tenta de fixer sa vue sur un point précis, le chemin devant lui, alors il se mit en marche.


Voilà quelques heures qu'il était arrivé dans cet archipel, la traversée maritime lui avait semblé infiniment longue, peut-être était-ce à cause de ce que ce voyage signifiait pour lui, il laissait énormement de chose derrière lui, notamment sa famille et le job de rêve que cette dernière espérait tant pour Noah, mais le cadet l'avait répété toute son enfance, il quitterait le foyer pour vivre une épopée comme dans les livres ou les films dont il rafolait, il ne rentrerait que quand cela serait fait.

Un de ses premiers reflexs, une fois arrivé, fut d'allumer une cigarette mais une sorte de grincement métallique, voire un gémissement, l'en avait empêché, son Terhal, son meilleur ami en somme.

Noah avait commencé à fumer à cause du stress des examens et cette habitude avait enervé son Pokémon au plus haut point, de ce fait, pour lui faire plaisir, il ne fumait jamais devant lui mais cette ultime fois, il n'y avait pas pensé, alors, pour entamer cette nouvelle vie, Noah avait jeté son paquet dans la mer, avec ses problèmes passés et le stress professionnel s'en allait cette manie de fumer pour penser à autre chose.


En se remémorant la scène, Il rit, sans comprendre pourquoi, son Terhal le suivait de près, flottant au niveau de son épaule, Noah semblait alors près à entamer cette vie d'aventure et de rencontres, mais pour l'instant, le rêveur n'avait jamais experimenté de combat réel ou même de capture, il apprendrait sûrement sur le tas, et pourquoi pas, même, devenir bon!


Alea Jacta Es
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Ven 2 Déc 2016 - 10:49

participant 1noah ravenalparticipant2goinfrexparticipant2murphy o'hara

« Soyez heureux, c'est là le vrai bonheur. »

« L'amitié ne consiste pas seulement à voir les mêmes personnes régulièrement. C'est un engagement, une promesse, de la confiance. C'est être capable de se réjouir du bonheur de l'autre »

Il fallait avancer, et pour ce faire j'étais aidée par la certitude que mon ancienne vie appartenait à un passé que j'étais en train d'abolir.


Cela faisait dix bonnes minutes, oui, dix-putains-de-bonnes-minutes que tu courrais après le foutu pokémon que tu avais aperçu en revenant à Gavotte-Ville. Tout c'était passé comme ça, attention, c'est une histoire très compliquée.

Tu marchais tranquillement dans les rues de la petite bourgade, pas loin de l'ouverture pour la route 1, léchant avec gourmandise une glace au caramel que tu venais de t'acheter. De bonne humeur, prête à poursuivre ton chemin par la route 14.

Puis, tu avais vu ce petit pokémon, mignon comme tout. Une petite boule de peluche, qui te faisait des sourires innocents. Alors, stupide et innocente que tu étais, tu t'étais approchée de lui, t'agenouillant pour tendre la main et le caresser doucement.

Elle était mignonne, cette petite boule de poil. Pas très haute, bleu et blanche, avec des jolies qu'on avait envie de tirer, et des grands yeux malicieux. Attendri, tu avais alors sorti ton fameux paquet de biscuits à la vanille dont semblait tant raffoler ton équipe, pour en donner un au Goinfrex.

Mais malheur ! C'est là que tout part en vrille !

La malheureux vola ton paquet et s'enfuit en courant. Ton sang ne faisant qu'un tour, tu sautas sur tes jambes, et ouvrit la pokéball de Virtutem.

— Vite ! Il a volé les biscuits à la vanille !

Le visage de ton Riolu se durcissant, il se mit à grogner, en direction des buissons qui bougeait, là où le voleur s'était enfui. Décidément, tu te faisais tout le temps voler tes biscuits, ces derniers temps. En premier lieu, avec Requiem, mais tu avais fait une exception et tu lui avais pardonné. Mais là, pas moyen de pardonner à ce Goinfrex.

Et puis, il était assez gros comme ça, il n'avait pas besoin de biscuits à la vanille, LUI.

Et voilà. On en revient donc à la situation de départ. Dix minutes que tu courais après ce salopard de voleur, remuant ciel et terre pour retrouver TES biscuits. Non de non.

Virtutem finit par pousser un petit cri, et tu accourus vers lui.

Ah ! Il était là !

— Goinfrex, tu n'es qu'un sale voleur ! Sale bête ! Rend moi mes biscuits !

Le pokémon te tira la langue, vidant le paquet dans sa bouche, et tu vis rouge. Il osait encore manger TES biscuits volés devant toi ? Il avait du culot. Et sûrement beaucoup de souci à se faire, désormais.

— Virtutem ... murmuras-tu, tandis que le riolu se mettait en position, lui aussi, prêt à en découdre avec le chapardeur.

Tu pointas la boule de poil de ton doigt, énervée, une aura colérique se formant autour de toi.

— Morsure !

Virtutem bondit vers le goinfre, si vite qu'il ne put pas éviter la paire de crocs qui se planta dans sa chair. Ton starter resta un instant accroché par la force de ses mâchoires à lui, mais le Goinfrex lui mit un coup sur la tête, et le Riolu retomba sur le sol, légèrement sonné.

Jubilante, tu lanças un regard de défi à ce maudit estomac sur pattes.

— Alors, ça fait mal de se faire mordre ? Tu as subi le même sort que mes pauvres biscuits !

Tu baissas un peu la tête pour regarder Virtutem qui s'était relevé un peu et qui était resté pas loin de son adversaire.

— Vive-attaque, maintenant !

L'air se fendit, Riolu disparu l'espace d'un instant, réapparaissant dans les airs pour donner un coup vif au Goinfrex, qui décolla et finissant dans le tronc d'un arbre. Sonné, il lâcha le paquet, et les quelques miettes qui restaient encore dans le paquet s'éparpillèrent dans l'herbe verte.

Tch.

Le filou prit la fuite, et tu le suivis des yeux, agacée.

— Lâche ! Sale bête ! Criais-tu encore, alors qu'il n'était plus qu'une silhouette au loin.

Virtutem s'approcha de toi, et tu le pris dans tes bras, cherchant un potion dans ton sac pour soigner ses tourments. Tu lui caressas doucement la tête, un sourire candide sur les lèvres.

— Tu m'as bien vengé, Virtu', tu es le meilleur !

Puis, une branche cassa derrière toi, et tu te retournas brusquement. Entre les arbres, pris au piège parmi quelques branches, il y avait un garçon qui te regardait bizarrement, et qui semblait avoir vu tout l'affrontement puéril entre le pauvre goinfrex et toi.

Il y eut un instant de silence, et tu pouffas de rire.

— Je te jure que je ne suis pas une braconnière de pokémon !

Il devait avoir une super bonne impression de toi, super. Et voilà que tu lui sortais encore tes blagues à deux balles.

©linus pour Epicode

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PA GEN DYOL -NEW YORK TIMES LAN BOUNDA MARTELLY
» Yon ATIK ENTERESAN NEW YORK TIMES sou GUY PHILIPPE
» LOS ANGELES TIMES
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Des nuages inhabituels précèdent le tremblement de terre en Chine: des preuves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Stories :: Capella :: Routes :: Route 1-
Sauter vers: