AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Les pokémon avant tout ! Dakta rejoin la lutte pour Capella
Invité
avatar

Jeu 17 Nov 2016 - 17:42

photodupersonnage
Dossier n° 000000000 - « Si tu t'en prend à Capella, tu t'en prend à moi ! »
Nom et prénom
spritedupersonnage
• Sexe : Masculin
• Age : 20 ans
• Taille & poids : 1.76m / 60 kg
• Région d'origine : Capella
• Métier : Ranger.
Brocélôm / Broho
spritedupokémon
• Sexe : Masculin
• Région d'obtention : Capella (Forêt Hantée)
• Nature : Jovial
• A noter : Brocélôme ce pose souvent sur la tête de Dakta, passant son corps au travers de ce dernier et posant son tronc comme un chapeau sur la tête de son dresseur.
Broho ne serra jamais loin de Dakta et ferra tout pour rester dans sa ligne de vue si il s'éloigne ne serais-ce qu'un peut.
Il s'amuse parfois à tourbillonner autour du jeune Ranger pour le faire sourire.
Quand ils ne ce déplacent pas ou qu'il est fatigué il ce pose dans les Bras de Dakta pour y dormir ou juste par plaisir.
Brocelôme sait que son ami est timide et il ferra tout pour rapprocher les filles de lui en agissant de différentes façons et parfois comme un enfant perdu (souvenir d'une âme égaré ?).


Description mentale


Dakta est un enfant qui a grandi très vite, trop vite et qui n'a pas eu beaucoup d’interactions avec les autres personnes de son âge. C'est pourquoi il agis parfois de façons étrange, tantôt trop formel, tantôt pas suffisamment.

Même si il est plutôt solitaire, il apprécie tout de même la compagnie de ceux qui arrivent à accepter son côté étrange.
La majeure partie des personnes à qui il parle sont soit des Rangers soit des filles que Brocélôme pense bon de lui faire rencontrer, ce qui donne souvent des situations cocasses où Dakta fâche un Brocélôme fière de lui tout en devant cacher cette scène à une personne qui ce trouve juste à ses côtés.

''Bro ! Je t'assure, un jour tu vas tomber sur une personne bizarre et on va ce retrouver dans la mouise ! »

Il aime les pokémon autant que sa propre famille et les traite parfois comme des humains, si bien qu'il demande souvent aux pokémon sauvages si il veulent s’entraîner, les rendant parfois plus résiliant tout en améliorant les capacité de son propre pokémon.

Il n'a pas une intelligence plus haute que la moyenne ni plus basse, il arrive cependant à mieux comprendre les pokémon que d'autres, cela est du à son enfance et son amour des pokémon.

Dakta a beau n'être qu'un ranger, il ne peut s'empêcher de vouloir aider et si un humain a besoin d'aide il n'hésitera pas à lui venir en aide, ce qui lui a valu quelques sermon de son supérieur, les Rangers ne devant pas s'occuper des affaires qui concernent la police.


Histoire


[Une enfance pas Comme les autres]
[Acoustil]

J'ai toujours été un enfant plus proche des pokémon que des humains. À l'école je préférais parler avec les cochinions qui venait de la forêt près de l'école plutôt qu'avec mes camarades.

On peut quand même dire que j'avais un ''ami'' à cette époque, un autre enfant appelé Nathan East. Il était plus vieux que moi de quelques année. Il avait dit à mes parents qu'il pouvait me ramener contre quelques pokédolars et me surveiller le temps qu'ils reviennent d'une de leurs missions.
Évidemment ils avaient accepté, nous ne connaissions pas grand monde à Acoustil et laisser un enfant seul dans ce froid n'est pas forcément une bonne idée.

J'ai jamais vraiment aimé  l'école, on n'y apprenait que des choses qui existent déjà dans les livres et beaucoup d'enfants pensent que les pokémon sont fait pour les combats et l'amusement plutôt que de les voir comme nos semblables.

Quand j'y pense Nathan n'était pas un example de bonté non plus, il était rustre et quand on arrivait chez moi il m'ordonnait d'aller dans ma chambre et de ne pas y sortir, tout ça pour s’asseoir devant la télé… Et juste avant que mes parents ne rentrent il me demandait de descendre et de dire qu'il s'était bien occupé de moi.

Je ne disais rien. Je savais que ce genre de chose permettait à mes parents de moins s'inquiéter et donc d'aider au mieux Capella.
Les journées se suivaient et se ressemblaient plus ou moins ; Les cochinions, les cours, le chemin pour rentrer à la maison avec Nathan…

Et puis un jour, il est partit sans prévenir, mes parents m'avaient dit que c'était une histoire de santé et que je ne devais pas m'inquiéter.

Au fond j'étais bien plus heureux qu'inquiet de perdre ce monstre qui me traitait comme un objet mais je pense encore aujourd'hui que cette disparition était plutôt étrange.



Ma mère et mon père durent alors ce passer le flambeau pour s'occuper de moi entre deux missions. Ils m’emmenaient parfois avec eux quand ce n'était pas trop dangereux. Puis de plus en plus souvent jusqu'à ce que je ne les quitte plus. Ils m'ont appris a voir les Pokémon comme des créatures intelligentes et remplis de sentiments et qu'il fallait les comprendre et vivre en harmonie avec eux.


[Une mission qui devait être simple]
[Forêt Hantée]
Un jour, mes parents m’embarquèrent dans une mission dans la foret hantée pour étudier un étrange phénomène, certains arbres étaient devenu blancs et perdaient leurs feuilles.

En s'enfonçant dans la forêt nous arrivâmes dans une clairière avec en son centre un arbre blanc et une souche tout aussi pale a ses côté. Nous entendions des pleures qui venaient de là, nous avons donc décidé de nous approché, c'est alors que la souche ce retourna vers nous, c'était un Brocélome.
La petite créature ce précipita vers moi en pleures et m'entoura de ses petits bras. Au moment où le petit Pokémon me toucha, l'arbre ce  retourna violemment et des racines surgirent du sol, mon père appela un Pokémon volant qui m'arracha du sol, le petit Brocélome accroché à ma jambe. C'est alors que leurs Pokémon préféré arrivèrent : le majestueux Pyroli de mon père et le grand Tropius de ma mère. D'en haut je les vis ce battre contre ce Desseliande devenu fou.

Plus tard, nous apprendrons que sa rage était du à un événement lié à des dresseurs qui airaient violenté la pauvre créature au poins qu'elle se rebella.

Une fois le combat fini, le Roucarnage me déposa dans les bras de ma mère. Le Pokémon souche me lâcha et alla pleurer contre le Desseliande inconscient.
Mes parents appelèrent le QG pour que des soigneurs viennent immédiatement au secours de la créature. À son réveille, l'arbre semblait plus calme, je crois même me souvenir l'avoir vu ce pencher vers nous, comme pour nous remercier avant que nous ne retournions à la base des Rangers.
Alors que nous partions, il parla à son jeune ami qui ne pleurait plus et, quand nous étions à quelques pas de sortir de la clairière, j’entendis ''Broo ooo'', le petit Brocélome était là, à mes pieds, il sauta dans mes bras fit au revoir au grand arbre qui lui rendit son appel.
Mes parents me dirent à voix basse ''On dirait qu'il ta choisi. Bravo, c'est ton premier compagnon Pokémon.'' Je me mis à pleurer de joie et mon nouvel amis en fit de même, depuis nous ne nous quittons plus et son sourire est ce qui m'est le plus chère au monde.


Quand mes parents ne m’emmenaient pas en mission, Bro' et moi nous entraînions et jouions ensemble. Nous voulions devenir la Team numéro 1 de l'île.


[La disparition étrange de Nathan]
[Acoustil et Route 9]

Je me souviens de ma première mission avec mon nouvel ami, je devais avoir 12 ou 13 ans et cette histoire de disparition, celle de Nathan, avec les années je l'avais changé en une histoire bien plus épique et m'étais imaginé qu'en fait il était un agent secret et que son côté méchant n'était en fait qu'un déguisement.

Bro et moi sommes donc parti voir la maison des East, sa maison.
Alors que j'étais devant leur maison, j'ai sonné à la porte et sa mère était là.

Dakta ''Bonjour Madame East ! Est-ce que Nathan est là ?
Mme. East : Nathan ?
D : Oui, votre fils qui me ramenait de l'école !
Mme.E : Mais je n'ai pas de fils, dit-elle d'un air étonné. Tu dois faire erreure, décris moi celui que tu cherche.''
J'entrepris donc de décrire Nathan du mieux que je pouvais mais plus je le décrivait plus elle semblait perdu.
''Tu dois t'être trompé, je n'ai jamais vu cet enfant. À ton age, les choses ce mélanges parfois dans la tête, peut-être que tu l'a vu rentrer dans une maison qui ressemble à la mienne'' dit-elle avec un sourire.

Évidemment que non, je ne l'ai jamais vu rentrer dans une autre maison que la mienne. J'étais venu là parce que je connaissais son nom, c'est tout, mon seul indice.
Je lui dit qu'elle devait avoir raison et que j'allais demander autre part.

Alors que je commençais à me poser des questions Brocélôme, lui, tournait autour de moi avec un grand sourire, ce qui me remonta le morale et me donna la force de continuer

Je suis donc allé partout, j'ai même pris une ancienne photo que ma mère avait prise de Nathan et moi pour la montrer mais personne ne pouvait me dire qui il était, un homme m'avait même dit qu'il pensait que l'on était frère. Nathan East n'existerait donc pas.

J'avais même demandé à mes amis les cochinion mais il ne semblait pas me comprendre ou ne pas voir de qui je parlais. Même Bro fit son enquête en demandant à chaque pokémon que l'on croisait mais aucune information ne ressortait sauf qu'il sortait de la ville en direction de la forêt parfois, par le Sud.
C'est donc un peut triste que nous sommes rentré, déçu que notre première enquête ressemble plus à une fable qu'à une véritable aventure.

Le lendemain, alors que mes parents étaient parti chercher du pain, un homme en uniforme vint frapper à notre porte. Il demanda à voir la photo que j'avais montré à des gens hier. Bro se hâta d'aller la chercher et la ramena aussi vite qu'un bolide.
Le policier regarda la photo et me dit qu'il cherchais ce même enfant mais que tout ce qu'il savait c'était qu'il avait disparu il y a de cela quelques années.

Je lui dis qu'il avait été vu par des pokémon en direction du sud, vers la forêt.
Il me demanda de resté bien au chaud et qu'il viendrait si il avait d'autres nouvelles.
Je pris Brocélôme dans mes bras et souri à cet homme en lui disant de ne pas s'inquiéter. Mais c'était notre grande enquête, c'est certain qu'on allait le suivre.

Nous avons donc suivi l'homme en bleu jusqu'à la sorti sud puis dans la forêt.
Parfois il ce penchait, regardait dans le creux des arbres ou dans de petites grottes, jusqu'à ce qu'il en trouve une avec une couverture et quelques joués.
''Broooooo !''
Je pris Brocélôme et lui dit de ce taire mais l'homme nous avait repéré. Mon compagnon posa son tronc sur ma tête alors que je me cachais au mieux dans un buisson.
Mais un tronc blanc avec des feuilles oranges, même dans une forêt enneigé, ça ne passe pas inaperçue… surtout si au bout du tronc il y a un enfant face contre terre…

''Je vous avais dit de rester chez vous ! Cria l'homme en uniforme. Qu'est-ce que vous faites là ?''
Je relevais la tête et avant même que je ne puisse parler, il ajoutât : ''Bon… Puisqu'on est déjà loin dans ces bois, autant que vous restiez près de moi. Vous avez de la chance qu'un pokémon sauvage n'ait pas surgi de nul part.''
J'ai balbutié un ''désolé'' puis il n’emmena auprès des objets abandonnés et me demanda si ça ne me disait rien.
Si, j'avais reconnu un T-shirt qu'il portait. C'était bien le seul dans cette région froide à en porter un.

Alors qu'il cherchait des indices dans ce brique à braque, j'aperçue une forme un peut plus au fond de cette petite alcôve dans le sol. C'était un petit grelaçon, il venait sûrement des mines gelé non loin.
Bro alla le voir et lui demanda si il avait vu celui qui vivait là avant. Quand il revint me voir il m'expliqua qu'il avait bien vu un enfant dans ce lieu mais qu'un autre humain l'avait pris avec lui sous son bras. Enfin c'est ce que j'avais compris puisque c'est exactement ce que Bro mima, il ce mit entre mon coude et mon corps et s’accrocha en gigotant.
Le policer demanda à ce qu'on arrête de faire du bruit mais quand je lui ais expliqué ce que mon ami m'avait dit, il fronça les sourcils.

''Bon venez vous deux, il faut que j'aille au commissariat et il est hors de question que je vous laisse dehors au milieu de nul part.'' il me pris par la main et me tira jusqu'à la ville, Bro fit au revoir au pokémon glaçon et vint voler à côté de ma tête.

Arrivé à la maison l'homme de loi me dit que cette fois ci il fallait vraiment que je reste et qu'il ne dirait rien à mes parents mais seulement parce que je l'avais aidé. Il dit aussi qu'il reviendrait si il trouvait plus d'information.

Chose qu'il fit dès le lendemain. Il expliqua qu'il y avait un homme malveillant qui était venu et aurait emporté Nathan et que son véritable nom serait Nathan Ecaliup, originaire de Kanto. Il aurait été enlevé alors qu'il n'était qu'un nourrisson.
Quand j'y repense, heureusement que j'avais mûris vite car cette histoire en aurait effrayé plus d'un.

Au moins, grâce à Bro et à moi, la police a lancé un avis de recherche.

Mais cette histoire avait aussi un goût amère pour moi.
En effet, si Nathan ne jouait pas un rôle quand il était méchant avec moi, alors cela voulait dire que je n'avais jamais vraiment eu d'amis.



Mais alors pourquoi suis-je devenu Ranger plutôt que dresseur ou policier vous demandez vous?

J'imagine que la première raison est que mes parents et leurs parents avant eux étaient ranger sur Capella, ça et les missions que nous faisions ensemble.

Qui plus est j'ai toujours été apprécié de leurs collègues, certains me traité comme un frère ou un neveux alors que d'autres m'appelaient la "mascotte" des rangers de Capella et je les aimais aussi comme une famille, d'autant plus que la plupart des membres de ma famille en faisait réellement partit…

Avec le temps j'ai réussi à rentrer dans leurs rangs de façons plus ou moins officieuse, je n'ai pas vraiment eu a passer de concours tellement j'avais fait de missions avec mes parents, juste une épreuve avec un tuteur ''pour la forme'' disaient ils.

[Une Épreuve qui tourne mal]
[Chenal 101, au large de Port-Cadence}

Les rangers avaient reçu un appel disant que certains bateaux pour Bourg-Prelude revenaient avec marques étranges. On pensait que ça ne devait être que des Krabby ou des Ecrapince en colère contre ce vas et viens incessant dans leurs eaux d'ordinaires calmes.
Arrivé sur la plage nous utilisames nos Capstick pour appeler des Pokemons pour nous aider à nous déplacer sur l'eau.
Un Demanta et des Staris ce montrèrent. Bon c'est pas pratique de monter sur un staris mais avec 2 on peut faire du ski nautique ! C'est donc pour ça que j'ai choisi les Staris, j'ai pris une corde dans mon sac et une dans celui de mon tueur et les ait attaché aux pokémon. C'est pas facile de faire ça pied nu mais les poke-rangers sont les meilleures pour ce qui est de l'adaptation.
Après deux essaies infructueux nous partîmes donc sur le chemin qu'empruntes les bateaux des nouveaux arrivants.
Il y avait des rochers non loin, heureusement car j'aurais eu du mal à tenir plus longtemps avec les Staris. Nous nous sommes donc arrêté pour faire une pause, pour nous et pour les pokemon.
Quelques encas plus tard le temps ce mit à changer brusquement, mon Tuteur ce tourna vers moi et je vis son visage ce décomposé. À ce moment, un énorme Leviator surgi de l'eau, enragé.
Je compris vite que nos vies étaient en jeux et pas seulement, car un bateau arrivait au même moment !
Il n'y avait pas une seconde à perdre, Brocelome lança une onde folie sur la créature ce qui lui fit perdre ses repère, ainsi elle n'attaquerait que les illusion que l'attaque aurait créé.
Mais que faire d'autre ?

Je ne voyais qu'une solution, ces eaux regorge de lovdisc et ils doivent forcément connaître Vampibaiser. J'ai donc appellé le plus de lovdisc possible et leur ais demandé de calmer la bête en la fatiguant. C'était un spectacle… déroutant. Beaucoups de lovdisc ce faisaient rejeté par la dracorage du Léviator mais la plupart arrivaient à l'atteindre.

Mon tuteur réussi même à appeler un Hyporois.
Mais ce n'était pas suffisant, il nous fallait trouver une autre solution et vite !

C'est alors que les dresseurs sur le bateau sortir tous leurs pokemons ! Ce fut une vague de laser glace, de tranche herbe, rayons psy et de pouvoirs lunaire, c'était magnifique. Le comba ce termina lorsqu'un rondoudou chanta une berceuse au dragon des eaux. La créature s'endormit et tomba au fond de l'océan.

Une fois le calme revenu, nous avons fait le chemin retour dans le bateau en félicitant les dresseurs qui nous avaient aidé et le calme du capitaine.
Arrivé au port nous avons expliqué au chef de la marinaque les marques sur la coque des bateaux devaient sûrement provenir du frottement des écailles du Leviator sur les navires et qu'il fallait changer légèrement la course des bateaux pour éviter qu'ils ne ce retrouvent trop proche de la tanière du géant aquatique. En espérant que les problèmes s’arrêtent.

Une fois arrivé au QG pokemon, mon tuteur fit son rapport en me disant qu'il louerais le calme et l'ingéniosité dont j'avais fait preuve dans une situation où tout semblait perdu.
Je garde tout de même en tête de ce jour que sans l'aide de certains membres du bateau, nous n'y serions jamais arrivé. Même si les bateaux était la cause même de ce désastre.


La seconde raison de mon choix de carrière est que j'ai toujours idolâtré Yuraï pour avoir protégé les terres sauvages et leurs habitants Pokémon.
Mais depuis l'ouverture des compétitions certains dresseurs sont arrivé et la nature en a été chamboulé, notamment par certains dresseurs qui s'acharnent sur nos pauvres Pokémon.
Depuis, des zones qui était alors calmes sont devenu agité rendant parfois les Pokémon fou ou mettant leurs vies en danger. Il aurait mieux fait demander son avis à Katawa et son scepticisme vis à vis du tournoi.
J'ai alors juré de protéger la nature et notamment la maison de mon pauvre Brocélome.
Je sais que mon chef me répète que je ne dois pas me préoccuper des dresseurs et des problèmes venant des villes mais nul n'a le droit de malmener Capella et ceux qui pense le contraire ce retrouverons face à mes Pokémon et moi!
Invité
avatar

Jeu 24 Nov 2016 - 19:40

Fini, je n'ai juste pas d'images pour ce qui manque :D
avatar
Admin
Messages : 334
Points : 443
Age : 22
Métier : Dieu.

Ven 25 Nov 2016 - 7:03

Bonjour,

Nous validons votre dossier.

Voici votre carte, personnalisable autant que vous le souhaitez :


N'oubliez pas de recenser votre avatar, et de rédiger votre fiche technique.

Bienvenue à Capella.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Les études avant tout!"
» Pokémon à tout faire
» Vesper * langue de vipère ou langue tout court, elle est là pour vous (dé-)servir
» (m) Patricien ₪ frère, cousin, neveu, mais avant tout un Claudii
» ENIGME POKéMON : Cadeaux à gagner ! [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Stories :: Gestion du personnage :: Présentations :: Terminées-
Sauter vers: